Béjaïa : La gare routière enfin opérationnelle


La nouvelle gare s’étale sur une superficie de quatre hectaresProchainement, les lignes interurbaines seront, elles aussi, mises en service à partir de cette nouvelle structure qui est dotée de 50 couloirs interurbains pour desservir les communes intra-muros et de 17 autres pour les liaisons inter-wilayas.

La nouvelle gare routière de Béjaïa est enfin mise en exploitation et cela depuis lundi dernier. Cette ouverture tant attendue par la population a été effectuée par les autorités locales après avoir confié, il y a quelques jours, la gestion de cette infrastructure à l’entreprise Sogral (Société d’exploitation et de gestion de la gare routière d’Alger). Cette gare routière est située, pour rappel, à proximité des Quatre chemins, à l’entrée de la ville de Béjaïa, et s’étale sur une superficie de 4 hectares. Les travaux de sa construction ont été entamés en 2008. Sur le plan architectural, c’est «l’une des plus belles gares à l’échelle nationale» avait déclaré, l’an dernier, le ministre des transport lors de sa visite dans la wilaya. Un avis qui est partagé par les voyageurs rencontrés sur place lors de l’inauguration, soulagés par cet acquis qui leur permettra désormais de voyager dans de meilleures conditions et qui vient à point également pour atténuer le problème d’encombrement dans les rues de la ville de Béjaïa.

En effet, le bâtiment, dont la forme moderne est inspirée du sky-line du mont de Gouraya, s’étale sur 2500 m² édifié au rez-de-chaussée avec une mezzanine. Le RDC est composé d’un grand hall autour duquel sont reparties des activités commerciales, ainsi que les salles d’embarquement.L’administration et les services sont implantés à l’étage. Le responsable du bureau d’étude local, BART (chargé de l’étude du projet), nous a expliqué que l’édifice est conçu en structure métallique «moins vulnérable au séisme mais aussi plus flexible».
On y trouve aussi, au niveau de la  façade, de grandes ouvertures au mur avec des rideaux judicieusement agencés avec les panneaux composites pour «profiter pleinement de l’éclairage naturel» nous a-t-il argumenté ce choix. Parmi les 13 gares routières prévues au niveau national dans le cadre du programme présidentiel, seules deux d’entre elles ont été réalisées, il s’agit de la gare de Sidi Bel Abbès et de celle de Béjaïa.

Concernant son fonctionnement, le directeur des transports nous a annoncé que cette gare commencera en premier lieu par les lignes inter-wilayas et concernera par la suite toutes les destinations, qui sont actuellement gérées au niveau de la gare de la SNTV, située au quartier El-Khemis. Prochainement, les lignes interurbaines seront, elles aussi, fonctionnelles, nous a-t-il annoncé, à partir de cette nouvelle gare routière qui est dotée de 50 couloirs interurbains pour desservir les communes intra-muros et de 17 autres pour les liaisons inter-wilayas. Le responsable de ce secteur a promis, par ailleurs, de réorganiser le système de vente de billets, une anarchie a, d’ailleurs, été constatée sur les lieux au niveau de la chaîne des voyageurs lors de l’inauguration, pour la raison que la gare ne dispose que d’un seul guichet pour les lignes inter-wilaya, un problème, que l’on espère, trouvera une solution à l’avenir.


EL WATAN





Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

December 2017
M T W T F S S
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31