12 000 étudiants marchent pour protester contre le système LMD


Université de Béjaïa

Bejaia- etudiantsImpressionnante, était hier la marche des 12 000 étudiants, selon les organisateurs, qui ont battu la pavé depuis le campus d’Aboudaou jusqu’à celui de Targa-Ouzemour, distant de pas moins de 9 km et demi. Cette action jugée très importante est décidée suite à une grève de deux jours sans résultats. Par cette marche, qui a duré plus de deux heures et où sont portées des banderoles dénonçant le système éducatif de l’université et ont été scandés à tue-tête, des slogans hostiles au recteur et au ministre de l’Enseignement supérieur, les manifestants tiennent à porter haut et fort à la connaissance du recteur et des autres autorités concernées leur ras-le-bol des promesses non tenues.

A leur arrivée au campus de Targa-Ouzemour par l’entrée Est, le nombre de marcheurs a été grossi, par les étudiants trouvés sur place.
Devant le siège du rectorat assiégé par une véritable marée humaine, les organisateurs ont procédé à la lecture très applaudie de la plateforme de revendications avant d’en remettre une copie au recteur.
Les points de revendications sont au nombre de 14, classés suivant un ordre décroissant de leur importance. Les premiers sont “la reconnaissance du comité pédagogique comme seul représentant légitime des étudiants et l’attribution de locaux à usage de bureau, le maintien du système classique et du concours de magistère avec plus de postes, accès au master sans conditions pour tous les licenciés 2010 et les promotions futures, accès au master 2 pour les étudiants du master 1, l’amélioration de l’encadrement sur les plans qualitatif et quantitatif, la construction d’un CHU, pour les étudiants en médecine, enrichir la bibliothèque centrale et la création de bibliothèques au niveau de chaque département”.

Lors des discussions avec les étudiants marcheurs, les sujets qui reviennent comme des leitmotiv sont surtout les obstacles, mis en place par l’administration pour les étudiants du système LMD et leur accession au niveau supérieur. Si les années précédentes, tous les licenciés LMD avaient accès d’office en master 1, cette année, d’après nos interlocuteurs, en sont refoulés les étudiants, licenciés ayant subi le rattrapage de fin d’année et ceux dont la moyenne est inférieure à 12 sur 20.

En plus de l’exigence de reconnaissance par l’administration du comité pédagogique comme seul représentant des étudiants, ce sont-là les principaux points d’achoppement qui ont amené les étudiants à durcir leur protestation.

La Dépêche de Kabylie

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

May 2017
M T W T F S S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4