Attentat kamikaze contre la brigade des renseignements généraux de Tizi Ouzou

25 blessés et 14 familles sinistrées

Le Jeune Indépendant 04/08/2008

Attentat kamikaze contre la brigade des renseignements généraux de Tizi OuzouL’attentat kamikaze, qui a ciblé hier matin à 5 heures, le célibatorium de la brigade des renseignements généraux de la sûreté de wilaya de Tizi Ouzou, a fait 25 blessés dont 4 policiers.

C’est le bilan officiel communiqué par le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, M. Noureddine Yazid Zerhouni, lors d’une conférence de presse animée au siège de la wilaya.

 

Le ministre, accompagné du directeur général de la Sûreté nationale, s’est d’abord rendu sur les lieux de l’attentat où il a constaté les dégâts matériels importants occasionnés aux habitations avoisinantes. En effet, 14 logements ont été sérieusement endommagés par la forte explosion du fourgon à bord duquel se trouvait le kamikaze.

Sur place, le ministre a promis une prise en charge immédiate des familles sinistrées. Une expertise, qui déterminera l’importance des dégâts occasionnés et le type de réparation à y apporter, sera menée par les services techniques de la wilaya. Les citoyens dont les foyers ont complètement détruits seront relogés, a tenu à rassurer le ministre. Les deux représentants de l’Etat se sont également déplacés au CHU de Tizi Ouzou pour s’enquérir de l’état de santé des blessés. Le ministre de l’Intérieur a déclaré dans un point de presse que 3 des 4 policiers blessés ont quitté l’hôpital, tandis que le quatrième devait subir une intervention chirurgicale dans l’après-midi d’hier. Heureusement, aucun blessé grave n’a été déploré parmi les civils, a encore souligne M. Zerhouni.

Selon lui, l’attentat d’hier ne renseigne en aucun cas sur une défaillance du système de sécurité au niveau de la wilaya de Tizi Ouzou qui a été renforcée en la matière au cours de ces derniers mois. «Les attentats kamikazes sont incontrôlables et peuvent survenir n’importe où et à n’importe quel moment.» Pour le ministre, l’action terroriste qui a visé la brigade des renseignements généraux constitue un acte de vengeance. «Ils ont visé ce qui les intéresse», a-t-il expliqué. «Les renseignements généraux ont réussi à infiltrer les groupes terroristes. Et c’est pour cette raison qu’ils sont aujourd’hui leur cible. Nous devons signaler que l’attentat est survenu deux jours seulement après l’élimination d’un «émir» à Boumerdès», a-t-il laissé entendre, avant de poursuivre que le célibatorium a été vidé des ses occupants le week-end dernier. «C’est un coup de chance. Autrement l’explosion aurait fait beaucoup de victimes parmi les policiers», a indiqué le ministre M. Zerhouni qui a invité les citoyens à demeurer vigilants et à contribuer efficacement au retour du calme et de la sérénité dans la région. A l’issue du point de presse, une réunion avec les directeurs de la DTP, de la DLEP, de la DUC et de l’OPGI a été tenue pour décider des mesures à prendre en faveur des familles sinistrées.
 

par A. D.

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

January 2018
M T W T F S S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4