Radio Djurdjura : une station nommée désir !


Le projet se fait attendre à Tizi Ouzou

RADIO DJURDJURAEnigme : “Thetilid ur dekchem” c’est quoi?  C’est la tuile va-t-on dire. Pas forcément. A Tizi Ouzou, un tas d’autres choses peuvent valoir de réponses correctes tant les promesses et des projets sont annoncés en grandes pompes, sans pour autant, que ceux-ci voient le jour. L’exemple le plus édifiant c’est le projet de la radio Djurdjura.


Lancé en juillet 2008, pour un délai de réalisation de 15 mois, le projet de la radio Djurdjura n’est pas encore livré. Sa réception a été maintes fois annoncée, mais la réalité est là. La radio n’émet pas encore, au grand dam de la population locale.

Tizi Ouzou demeure du coup, l’une des rares wilaya du pays, qui ne possède pas sa propre radio. L’attente devient agaçante. Le projet devait être livré, donc, le mois de septembre de l’année 2009, avant d’être renvoyé pour le mois de mai passé, mais rien n’est fait. Certes, la bâtisse devant abriter la radio s’est élevée, toutefois la radio n’existe toujours pas. Fort de deux étages, le siége est situé au niveau de l’enceinte de la Maison de la culture Mouloud Mammeri.

Aux dernières nouvelles, on apprend que le fameux projet sera livré avant la fin de l’année en cours. D’ailleurs, un budget assez conséquent vient d’être débloqué pour l’acquisition du matériel
nécessaire pour la station. 10 millions de dinars, c’est le montant de l’enveloppe allouée à cet effet. Tizi Ouzou espère que cette fois sera la bonne et le projet sera prêt dans le délai annoncé. L’ensemble du projet a valu une coquette somme de 7,5 milliards de centimes. La radio était destinée pour créer 26 postes d’emploi. Selon nos informations, dans un premier temps, la radio émettra de 6h à 14h. Le volume horaire sera augmenté après la mise en place des équipes de diffusion et de production.

Le programme de la future radio sera riche et varié, il y en aura, en effet, du sport, de l’information, du divertissement…il est certain en somme, que la radio Djurdjura ne sera pas de trop pour la wilaya. Une wilaya qui a déjà vécu avec cette radio des années durant avant que celle-ci, ne mette les clefs sous le paillasson pour des raisons politiques, dit-on. Les anciennes générations se souviennent que la station constituait un espace d’évasion pour elles. La radio offrait, en effet, se rappelle-t-on, l’alternative avant son éclipse, laissant du coup, un grand vide derrière elle. Il a fallu attendre l’année 2007, pour reparler de nouveau de cette station. L’annonce de sa relance a été faite par le directeur général de l’ENRS, de l’époque Azzedine Mihoubi. C’était le 25 janvier 2007. Depuis, Tizi tape des mains et des pieds pour mettre en œuvre le projet. La première pierre a été posée par le wali, le 5 juillet 2008. Des entreprises ont été engagés avec un suivi minutieux de la part des pouvoirs publics et les services concernés. Cet engouement n’a pas suffisant puisque le projet accuse déjà un retard assez conséquent.

On a appris, par ailleurs, que l’entreprise en charge du projet a été remplacée à cause justement de ce retard. Le fameux projet a été confié à un autre entrepreneur lequel promet que la radio sera fin prête avant la fin de cette année. Est-ce donc la bonne et l’énigme sera-t-elle résolue ? La population brûle d’impatience pour écouter sa propre radio.

La Dépêche de kabylie

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

October 2017
M T W T F S S
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5