Tizi Ouzou, Le jour d’après au lendemain de l'attentat kamikaze

LIBERTÉ 05/08/2008 Tizi Ouzou, Le jour d’après AU LENDEMAIN DE L’ATTENTAT KAMIKAZE

La solidarité s’organise à Tizi Ouzou

Au lendemain de l’attentat kamikaze, qui a visé l’ex-commissariat central de Tizi Ouzou, et qui aura fait 25 blessés dont 4 policiers et 3 militaires, toute la ville tentait de retrouver ses esprits et surtout ses repères.

Dans toutes les discussions dans les cafés, les places publiques et les lieux de travail, le drame de la veille était passé en revue et dans le détail. Comme il fallait s’y attendre, les kiosques à journaux étaient pris d’assaut par les citoyens toujours soucieux d’en savoir un peu plus après le véritable cauchemar vécu dimanche à l’aube.
Les photos des manchettes de journaux étaient commentées avec consternation. Mais après le drame, voilà que la ville des Genêts s’efforce de secouer ses haillons et de remettre de l’ordre dans la cité, principalement au centre-ville, à proximité du lieu du drame. Même si de nombreux magasins mitoyens sont restés fermés, hier encore, car leurs devantures ont été littéralement soufflées par l’explosion, la BDL située en contrebas du commissariat a réussi un véritable exploit en nettoyant tous les gravats et les débris de vitres pour rouvrir ses guichets, hier matin, au grand soulagement de ses clients qui n’ont pu effectuer d’opérations bancaires depuis jeudi dernier. Si les locaux du commissariat étaient complètement détruits par la forte explosion, les employés de la comme ont travaillé d’arrache-pied pour nettoyer tout le quartier même si une conduite d’eau potable a été endommagée par la bombe et les riverains privés d’eau pendant deux jours.
Dans les immeubles voisins, la solidarité agissante était perceptible entre voisins, puisque le soutien moral et l’aide matérielle étaient de mise durant ces deux derniers jours. Certains voisins iront jusqu’à accueillir et abriter des familles sinistrées en attendant d’être relogées comme l’avait promis la veille le ministre de l’Intérieur, Nourredine Yazid Zerhouni, puis hier encore, le ministre de l’Emploi et de la Solidarité nationale qui a tenu à rendre visite aux blessés transférés au CHU N-édir-Mohamed de Tizi Ouzou, ainsi qu’aux familles sinistrées.

Tout au long de la journée, tous les domiciles touchés par la forte explosion de la veille ont reçu des équipes de la wilaya chargées du recensement des dégâts et de leur réparation. Bien évidemment, des réactions aussi spontanées de l’administration auront constitué de véritables bouffées d’oxygène pour les familles sinistrées encore que les citoyens espèrent une rénovation urgente des habitations endommagées car, en ces temps de canicule, la chaleur torride de Tizi Ouzou ne fait qu’accentuer le marasme.
 

par M. HOCINE

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

November 2017
M T W T F S S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3