Arrestation mouvementée de suspects à Aït Aïssi


Les habitants du village Ighil Bouzrou, dans la commune de Aït Aïssi, à 15 km au sud de Tizi Ouzou, ont procédé hier à la fermeture de la route menant au chef-lieu de wilaya.

Les protestataires réclament la libération de quatre citoyens interpellés, la veille, par les services de sécurité dans le cadre de l’enquête engagée suite à l’attentat kamikaze perpétré la semaine dernière dans cette localité. Des pourparlers ont été engagés par les membres du comité du village avec les autorités locales pour s’enquérir de la situation des personnes arrêtées.

Les représentants des villageois auraient reçu des assurances que les personnes interpellées pour l’enquête des services de sécurité seront relâchées si elles étaient mises hors de cause au sujet des réseaux de soutien aux auteurs de l’attentat. La situation ne s’est pas débloquée, hier en fin de journée, a-t-on appris de sources locales. La route reliant Tizi Ouzou à Beni Douala était toujours coupée et les citoyens campaient sur leur position. Les usagers de la route à destination de Beni Douala étaient contraints de faire un détour par Takhoukht pour rejoindre leurs villages.

EL WATAN

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

April 2017
M T W T F S S
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30