Projets de développement local dans la région d’Azazga


De joyaux équipements livrés prochainement

AZAZGA - De joyaux équipements livrés prochainementDes infrastructures, en réalisation pour certaines, finies pour d’autres, susceptibles d’être un véritable facteur de développement et d’investissement pour la région d’Azazga où il est attendu la réalisation d’un projet de complexe sportif de dimension nationale, sont prévues.

Ces projets, qui ne manqueraient pas de constituer la fierté de la population de la région, voire d’autres wilayas du pays tant ils ne manqueront pas d’acquérir progressivement l’envergure nationale, ont fait, jeudi, l’objet de la visite de travail, d’inspection et de suivi d’une importante délégation de la wilaya, à sa tête le président de l’APW, Mahfoud Belabbes. Accueillie par les élus à l’APC d’Azazga, le chef de daïra et autres responsables d’entreprises réalisatrices, la délégation de l’assemblée de wilaya et de responsables de cette administration, notamment le directeur de la jeunesse et des sports, ont visité le stade, ou parc omnisports, du lieudit Tirsatine où ils ont écouté les explications de l’entreprise réalisatrice.

Cette infrastructure de près de 6 000 places, qui recevra incessamment un gazon synthétique de la 5e génération et autres équipements avant son homologation, verra, à la fin de septembre prochain, le lancement, sur sa surface, de compétitions sportives officielles, notamment de football. Les clubs de la régionale évoluant dans cette région, tels que la JS Azazga, l’OCA (Cheurfa) et autre CA Fréha, y joueront et s’entraîneront à la prochaine saison footballistique 2010/2011, a-t-on affirmé.

Prenant à témoin sa délégation, les autorités de daïra et de la commune, quant au respect de la date de livraison de ce futur joyau pour la jeunesse, à savoir le 30 septembre 2010, le président de l’assemblée, exhortant les entrepreneurs de réalisation à saisir l’APW au moindre problème en les rassurant de sa disposition à tout moment de les recevoir et d’apporter toute son aide possible, s’est rendu sur la base du chantier de réalisation de l’évitement du chef-lieu d’Azazga, une ville qui connaîtra aussi une importante extension. Cet ouvrage, à proximité duquel est prévue aussi une station d’épuration, s’étalera sur 8,5 km allant de l’entrée ouest de la ville (depuis l’usine Electro-Industrie – ex-ENEL), jusqu’à la sortie est d’Azazga. Avec une autorisation de programme de 4 774 000 000,00 de dinars, il renfermera quatre viaducs et plusieurs dalots (petits ouvrages d’art) et nécessitera un délai de réalisation de 12 mois. On prévoit également 28 km de nouvelle route allant de Fréha vers Azeffoun, dont la réalisation est confiée à la même entreprise (ETRHB). Le problème des oppositions semble avoir été dépassé, selon le P/APW, puisque les gens semblent se rendre compte de plus en plus de l’intérêt et de l’utilité publics.

C’est inadmissible de s’opposer au passage d’une route, à l’alimentation en gaz naturel, en eau, à l’assainissement ou à l’électrification, sachant que cela profite à l’ensemble des citoyens, estime le P/APW qui n’a pas manqué d’exprimer sa gratitude aux Rabia “qui ne se sont pas opposés à l’expropriation de leur terre sur laquelle étaient plantés des arbres fruitiers, afin de faciliter le passage de cette déviation, alors que d’autres gens se sont opposés en voulant empêcher la réalisation de cet ouvrage sur des terres de l’État qu’ils avaient squattées”.

Auparavant, M. Belabbes, sa délégation et les autorités de daïra et de commune ont visité un autre joyau en voie d’achèvement à l’entrée de la ville d’Azazga, à savoir un centre culturel unique dans la région. En raison des retards qu’il avait connus, ayant nécessité de souscrire aux nouvelles normes antisismiques, ce projet, confié à la direction de wilaya de la culture, a connu quatre fois des réévaluations, dont la dernière est estimée à 123 000 000,00 de DA. 13 millions de DA sont déjà consommés. Occupant une surface bâtie de 2,380 m2, il sera en mesure de contenir les activités du mouvement associatif de quatre daïras. Doté d’espaces verts, d’un théâtre en plein air et surtout d’une salle de 500 places en attente de la réception d’équipements de sonorisation, l’ouvrage, dont l’inauguration était prévue pour le 5 juillet dernier, sera livré, sous toute réserve, en décembre prochain. Le président de l’assemblée, se disant disposé à accompagner la réalisation de ce joyau tant attendu par notre jeunesse, a insisté sur la nécessité de l’achever le plus vite possible. Il visite ensuite, avec ses accompagnateurs, les logements AADL de Taddart (haut Azazga) où restent encore 601 logements à livrer, invitant les promoteurs à payer Sonelgaz pour les alimenter en électricité et en gaz, avant leur livraison.

À proximité, il sera réalisé sous peu un parc de loisirs et de remise en forme. La sûreté de daïra d’Azazga, qui célébrait ce jour-là la fête nationale de la police, a convié la délégation de la wilaya à une collation tenue en son siège, mitoyen avec deux autres nouveaux joyaux architecturaux que sont le palais de justice et la bâtisse devant accueillir, dans les jours à venir, l’effectif de la daïra. Ils attendent tout juste leur dotation en téléphone, climatisation et autres meubles. L’autre joyau qui va être incessamment lancé est le nouveau siège de l’APC d’Azazga.

Il sera érigé à côté de l’ancien hôtel de ville en un R+6. La délégation de l’APW et de l’administration locale s’est ensuite rendue dans les villages de Moknéa et d’Aourir, dans la commune d’Ifigha, qui relevaient avant 1984 de la daïra d’Azazga, rappelle-t-on.

LIBERTÉ

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

July 2017
M T W T F S S
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6