YAKOUREN


L’armée déjoue un attentat

C’est au son de deux fortes déflagrations que les habitants de Yakouren et sa région, une cinquantaine de kilomètres à l’est de Tizi-Ouzou, ont commencé la journée d’hier.

Selon une source sécuritaire, les démineurs de l’ANP ont dû intervenir pour désamorcer les deux engins et les faire exploser dans la forêt jouxtant la localité, interdite d’accès dans la matinée. Les deux bombes artisanales étaient, sans doute, enfouies sur le bas-côté de la chaussée pour être actionnées à distance lors du passage des services de sécurité, comme cela a été le cas mercredi dernier au lieudit Larbaâ, dans la commune de Tadmaït, lorsque des militaires ont été surpris par l’explosion simultanée de quatre engins du même genre. L’attentat avait, rappelons-le, fait quatre morts et treize blessés dans les rangs des militaires. Eu égard à l’intensité des deux explosions d’hier, il va sans dire que les militaires ont évité un véritable carnage.

Le Soir d'Algerie

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

April 2017
M T W T F S S
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30