Béjaïa


1er Salon du bijou et du costume traditionnels à Ouzellaguen

1er Salon du bijouPlusieurs artisans issus de différentes régions du pays ont participé à l’exposition-vente d’articles traditionnels dont le coup d’envoi a été donné en présence du directeur de la Chambre de l’artisanat et des métiers (CAM) de Béjaïa et des représentants des autorités locales.

L’école primaire Touahri-Arezki de la ville d’Ighzer Amokrane, chef-lieu de la commune d’Ouzellaguen, a abrité du 5 au 8  de ce mois de juillet, le 1er Salon du bijou et du costume traditionnel qu’a organisé la Chambre de l’artisanat et des métiers (CAM) de la wilaya de Béjaïa, en collaboration avec l’APC d’Ouzellaguen.

Plusieurs artisans issus de différentes régions du pays ont participé à cette exposition-vente d’articles traditionnels dont le coup d’envoi a été donné dans la matinée de lundi dernier, en présence du directeur de la CAM de Béjaïa et des représentants des autorités locales. Quatre salles de classe dudit établissement scolaire faisant office de stands pour les exposants ne cessent d’attirer, à longueur de journée, de nombreux visiteurs qui viennent le plus souvent en famille pour s’offrir un cadeau ou tout simplement contempler tout ce décor ornemental. Une panoplie d’objets d’arts traditionnels garnit les étals de ces artisans.

Des bijoux de Kabylie (Tizi-Ouzou, Béjaïa et Bouira), des habits traditionnels tels que ces costumes des Touareg (Tamanrasset), de Boussaâda  (M’sila), de Touggourt (Ouargla)… Voilà l’essentiel des produits exposés.
Un jeune artisan bijoutier de Timezrit (Béjaïa) n’a pas hésité à ramener avec lui l’ensemble de ses outils de travail pour faire étalage de son savoir-faire. Ainsi, en plus de la vente, il propose aux visiteurs l’entretien et la réparation des bijoux.

Dans la même salle, un autre jeune artisan luthier, originaire de Toudja, exhibe des mandoles flambant neufs qu’il a fabriqués de ses propres mains. Interrogé sur l’objectif principal de ce salon, le directeur de la CAM de Béjaïa, M. Nour Zoulim, soutiendra que ce genre d’initiatives vise essentiellement “la promotion des produits exposés (bijou local et national, et le costume traditionnel), en vue de donner un caractère économique à l’activité artisanale”. Et d’ajouter : “Ce salon permettra également à la population locale de découvrir la diversité et la richesse de nos activités artisanales qu’il faudra préserver et promouvoir.”

Enfin, il y a lieu de signaler qu’après la clôture de ce salon, prévue pour le jeudi 8 juillet, la Chambre de l’artisanat et des métiers de la wilaya de Béjaïa organisera du 9 au 16 du même mois, la fête de la poterie dans la commune d’Aït Smaïl en collaboration avec le mouvement associatif local.

LIBERTÉ

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

September 2017
M T W T F S S
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1