Tafsut Imazighen


Cap sur les marches populaires

TAFSUT IMAZIGHENPlusieurs marches populaires seront organisées demain dans les wilayas de  Tizi Ouzou, Béjaïa, Bouira, Boumerdès et Batna. Ces manifestations interviennent pour réaffirmer les valeurs d’Avril 1980.

C’est la grande mobilisation en cette veille du 30e anniversaire du Printemps berbère. Le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) et le Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK), qui ont appelé à des marches en Kabylie et en pays chaoui, affûtent leurs armes. Si l’organisation de Ferhat Mehenni a appelé à des marches dans trois wilayas, Tizi Ouzou, Béjaïa et Bouira, le parti de Saïd Sadi sera présent sur le terrain aussi bien en Kabylie que dans les Aurès. Le MAK veut saisir l’opportunité de ce trentenaire de Tafsut Imazighen pour revendiquer son projet d’autonomie pour la Kabylie.

Pour sa part, le RCD travaille à restaurer les repères fondateurs de la Kabylie que le pouvoir tente de polluer par des thuriféraires payés sur budget de l’État. L’organisation des marches populaires, demain mardi, est confiée aux bureaux de wilaya de Tizi Ouzou, Béjaïa, Bouira, Boumerdès et Batna.
Dans l’appel rendu public, le RCD exhorte les forces vives à s’associer “massivement” aux manifestations pour réaffirmer les valeurs d’Avril 1980. À Tizi Ouzou, la marche démarrera du carrefour du 20-Avril pour aller jusqu’au stade Oukil-Ramdane.

Le Rassemblement attend que ce 30e anniversaire du Printemps amazigh, moment capital dans la refondation identitaire, soit célébré dans la solidarité et la fraternité. Pour la formation politique de Saïd Sadi, la commémoration du 20 Avril “n’est pas un moment de nostalgie”. “C’est d’abord un message d’espoir, écrit-il. Mais pas seulement, c’est aussi une clé et un projet.” “C’est une clé parce que notre jeunesse doit connaître la vérité sur notre histoire pour éviter les pollutions, déjouer les manipulations et arrêter les détournements symboliques et politiques qui pèsent sur Avril 80 et plus généralement sur la mémoire algérienne”, estime le RCD pour qui le Printemps amazigh est aussi un projet parce qu’“il ouvre les portes de l’avenir et de l’universalité”.
Hier, le comité d’organisation de la marche était en réunion pour revoir les dernières retouches avant le jour J. Les murs de la ville des Genêts sont placardés d’affiches appelant aux marches du MAK et du RCD.

Tout comme les villages sur les hauteurs. Par ailleurs, la maison de la culture Mouloud-Mammeri de Tizi Ouzou organise depuis samedi une semaine de l’amazighité. Des expositions, des conférences, des récitals de poésie et autres ventes-dédicaces sont au programme de cette semaine qui sera clôturée par un gala artistique vendredi. À l’université Mouloud-Mammeri, c’est le département de langue et cultures amazighes, en collaboration avec deux associations estudiantines, qui tient à marquer ce trentième anniversaire de Tafsut Imazighen par un programme d’activités qui a démarré hier dimanche.

LIBERTÉ

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

June 2017
M T W T F S S
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2