LES AMÉRICAINS ÉTABLISSENT UNE NOUVELLE LISTE NOIRE


Tout le monde dans le même sac

controle aeroportTous les passagers à bord de vols à destination des Etats-Unis sont soumis à des contrôles rigoureux.

Les Américains ont commencé à étendre l’application des mesures de sécurité destinées initialement aux ressortissants de 14 pays, y compris l’Algérie, aux citoyens du monde entier. Même les Américains rentrant dans leur pays par voie aérienne seront soumis à des contrôles renforcés. C’est ce qu’a indiqué hier John Brown, responsable de la communication à l’ambassade des Etats-Unis à Alger, lors d’une conférence de presse.
Ces nouvelles décisions sont entrées en vigueur dès vendredi dernier. Depuis janvier dernier, des contrôles rigoureux ont été appliqués à des ressortissants de certains pays pour prévenir toute menace sur la sécurité de la navigation aérienne depuis la tentative d’attentat contre un avion se dirigeant vers les Etats-Unis le jour de Noël 2009.
Le responsable américain a dit que la décision d’élargir les mesures de sécurité dans les aéroports américains à tous les voyageurs n’a pas été prise suite à des pressions. Selon M.Brown, la décision est intervenue après une série de consultations avec plusieurs pays dont l’Algérie. A une question de savoir si ces contacts ont eu lieu à Alger ou avec l’ambassadeur algérien aux Etats-Unis, il a répondu que des responsables des deux pays se sont rencontrés dans les deux capitales pour travailler ensemble afin de garantir la sécurité des voyageurs des deux pays.
Il a ajouté que les deux pays sont satisfaits de cette solution. Concrètement, cela veut dire qu’il n’y a pas de liste concernant uniquement certains pays.

Actuellement, les mêmes procédures de sécurité sont appliquées aux citoyens de toutes les nationalités. Il y a d’abord le scanner corporel, qui est tant décrié, et qui continuera à être imposé. Il y a aussi les fouilles corporelles et les détecteurs de substances chimiques qui sont prévues. En plus de ces mesures, les équipes canines sont mises à contribution pour détecter explosifs et stupéfiants. C’est toute cette panoplie qui est déployée, selon le responsable américain.

Pour prévenir toute critique vis-à-vis de ces mesures, le même responsable a ajouté que le département d’Etat de sécurité intérieure, conduit par Janet Napolitani, a élaboré de nombreux contacts avec des pays amis et avec des instances onusiennes en charge de la sécurité aérienne pour les convaincre de la pertinence des démarches américaines. De toute façon, le conférencier estime que tous les pays, y compris l’Algérie, ont le droit de prendre les mesures nécessaires à la protection de leur territoire, et ce à une réponse à une question sur le risque d’adoption de mesures de réciprocité.

Il a précisé que les nouvelles décisions remplacent les mesures d’urgence prises après la tentative d’attentat, le 25 décembre dernier. Les nouvelles mesures de sécurité seront modifiées à chaque fois que des informations sur de probables attentats terroristes seront reçues, a ajouté le diplomate américain. Les informations détenues par les Américains font ressortir que l’aéroport d’Alger est parmi les plus sûrs au monde.

L'Expression

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

December 2017
M T W T F S S
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31