L’ombre des anciennes plane sur les lieux

La Depeche de Kabylie 09/08/2008

L’ombre des anciennes plane sur les lieuxUne pensée pour Nna Taous, Nna Ghnima...


Les nombreux visiteurs qui viennent à Aït Hichem ne manquent pas de se rappeler que si “Azzetta n’Ath Hichem” a atteint cette dimension, il le doit aux pionnières qui l’ont développé et lui ont donné le cachet propre à Ath Hichem. Les générations actuelles connaissent, particulièrement Nna Taous Ath Abdeslam et Nna Ghnima Ath Issad.

 

La première vient de nous quitter, le mois d’avril dernier à l’âge de cent cinq ans alors que la seconde est décédée au mois de janvier 1993. La maison du tapis porte son nom, en hommage à tout ce qu’elle a fait pour l’art. Que ce soit à Aït Yahia, à Ath Menguellet ou dans les aârch voisins, les gens évoquent avec une certaine émotion ces deux dames, non seulement pour leurs doigts de fée mais aussi pour leur sens des relations humaines.

Nna Ghnima et Nna Taous ont réussi, au fil des années de labeur à devenir les incontournables détentrices de l’art du tapis. La seule évocation de leurs noms suffit à faire ressurgir toute une somme de souvenirs accumulés, durant plus d’un demi-siècle. Elles ont trimé, elles aussi, derrière le métier à tisser avant de passer de l’autre côté pour remettre le flambeau à d’autres générations auxquelles elles ont enseigné l’art de manier le peigne. Avant elles, d’autres tisseuses, leurs aînées, ont commencé à donner forme au tapis d’Aït Hichem, dès 1892, date de l’introduction du tissage à l’école d’Aït Hichem, une des plus anciennes écoles d’Afrique du Nord.

Entre 1936 et 1950, le gouvernement général d’Algérie avait déjà primé et remis des diplômes à une dizaine de tisseuses que l’on peut considérer comme les pionnières. Sans Ouardia Abdeslam, Nouara Aït Issad, Aït Zahoua Ouazzou, Taous Ben Abdeslam, Ferroudja Azzabene, Baya Aït Issad, Zaina Meddahi, Mezhoura Ould Madi et Smina Aït Ouzzou, la traditionnelle Fête du tapis n’aurait jamais existé. Aït Hichem ne rate jamais l’occasion de rendre hommage à ces femmes qui ont marqué l’histoire de la région et grâce auxquelles “Aavan Ath Hichem” est aujourd’hui connu hors de nos frontières.
 

par A. O. T.

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

November 2017
M T W T F S S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3