Les enseignants contractuels déterminés à poursuivre leur combat

La Depeche de Kabylie 19/08/2008 Les enseignants contractuels déterminés à poursuivre leur combat

Rassemblement aujourd’hui devant la présidence


La situation critique que vivent les enseignants contractuels grévistes de la faim, affiliés au Syndicat national autonome des personnels de l’administration publique (Snapap), est de plus en plus alarmante.

"La grève de la faim commence à avoir une grave tournure vu la détérioration totale de l’état de santé des grévistes de la faim", lit-on dans le communiqué parvenu hier à notre rédaction. Vu la dégradation de leur état de santé, le Conseil national des enseignants contractuels (Cnec) a décidé pour la énième fois d’observer un rassemblement aujourd’hui, à 13 h 30 mn, devant la présidence de la République. Une réunion pour l’organisation de ce rassemblement a eu lieu hier, entre les présidents de bureau de l’Intersyndicale et les organisations, ainsi que la société civile lesquels soutiennent les grévistes de la faim. Ces derniers au nombre de 50 bouclent aujourd’hui leur 37e jour de grève de la faim déclenchée le 14 juillet dernier pour faire valoir leurs revendications. A cet effet, le président du Conseil national de la santé publique, Houari Kaddour a affirmé que les grévistes dont le poids a chuté de 66%, souffrent de troubles dans l’appareil urinaire, d’hypoglycémie, de douleurs et crampes musculaires, d’une fatigue générale et d’un capacité d’activité physique. Ils ont des difficultés respiratoires aiguës et “non-capacité” de communication entre eux, ce qui les a obligés à s’isoler.

Déterminés plus que jamais à arracher leurs droits par cette ultime forme de protestation après avoir épuisé toutes les voies de dialogue, les enseignants contractuels demandent ceci : "La régularisation de la situation des enseignants contractuels et leur intégration quelle que soit leur spécialité, le versement des salaires non versés depuis trois ans et de bénéficier des primes de documentation et de qualification". Ces grévistes de la faim réclament également la titularisation des enseignants contractuels après une année d’exercice et la réintégration de ceux exclus abusivement.

 

par Lemya Ouchenir

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

December 2017
M T W T F S S
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31