CHU Oran

Une fillette greffée d’un implant cochléaire retrouve l'ouïe et la parole

Une fillette ayant subi une implantation cochléaire depuis une année au CHU Oran a retrouvé l'ouïe et la parole grâce au suivi ortophoniste, a appris l’APS auprès du chef de service ORL de cet établissement hospitalier.

Imène entend et parle bien après la greffe d'un implant cochléaire, a affirmé à l'APS Pr Setti Berrada, qui s'est félicité de l'excellent travail fourni par les orthophonistes du service en termes de suivi et de rééducation de la patiente implantée.  

Omar, un deuxième patient implanté, bénéficie d'un accompagnement du groupe d'échange créé entre parents et enfants pour l'aider à acquérir le langage de manière progressive, a ajouté la même interlocutrice insistant sur la nécessité d'encourager les auto-émissaires pour détecter la surdité précocement au niveau des établissements de santé et des unités de soins (UDS), dans l'espoir de rendre aux malentendants l'ouïe et la parole.

Pr Berrada trouve «peu» deux greffes d'implants cochléaires seulement en une année dans une wilaya comme Oran, révélant qu'une cinquantaine d'enfants souffrant d'une surdité attendent une greffe pareille.

«Nous ne devons pas nous contenter de deux implants et nous avons besoin, dans le cadre du programme de lutte contre la surdité, du soutien de la direction de la santé et de la population de la wilaya», a-t-elle souligné en rappelant que plus de 1000 greffes d'implants cochléaires ont été réalisés à travers le territoire national dont 500 à Alger.

Le Temps d'Algérie   


Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

September 2017
M T W T F S S
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1