39 départs de feux enregistrés avant-hier à travers la wilaya

172 hectares ravagés à Tizi-Ouzou

39 départs de feux enregistrés avant-hier à travers la wilaya
172 hectares ravagés à Tizi-Ouzou39 départs de feux, dont 10 ont évolué en d’importants incendies, ont été enregistrés dans différentes régions de la wilaya de Tizi-Ouzou, durant la journée de lundi dernier, causant la perte de pas moins de 172 hectares de forêts constitués de maquis, chêne-liège et broussailles.

C’est ce qui ressort du nouveau bilan de la protection civile. Le chargé de communication au sein de cette institution dira que 103 hectares ont été ravagés par les incendies, notamment à Lamghassel, relevant de la commune de Makouda, au nord de la wilaya de Tizi-Ouzou. Notre interlocuteur précisera que 29 hectares de chêne-liège et 74 hectares de broussailles ont été anéantis par les flammes, ainsi que 5 000 arbres fruitiers, notamment des oliviers. 4 poulaillers, contenant plus de 3 000 poulets, ont également été calcinés. La même source indique que pas moins de 30 hectares de forêts, maquis et broussailles ont été ravagés par les flammes causant la perte d’environ de 1 000 oliviers au lieu dit Boumahni relevant de la commune d’Aïn Zaouïa. A Ighraiene, relevant de la commune d’Idjeur, un autre départ de feu a été signalé. Ils ont engendré la perte de pas moins de 10 hectares de forêts, maquis et broussailles. 10 autres hectares de forêts ont été également anéantis par les flammes du côté de Tamliht, dans la commune de Yakourène. Les mêmes sources indiquent en outre que 6 autres hectares de forêts et 40 oliviers sont partis en fumée du  coté de Boumhala, relevant de la commune Sidi-Naâman. Les localités  d’Aït Moussa Oubrahem, relevant de la commune de Mekla, ainsi qu’Aït Guerat ont elles aussi été touchées par les flammes qui ont causé la perte respectivement de 4 et 2 hectares. Une superficie de 3 hectares est également partie en fumée du côté de Taourirt Zouaou relevant de la commune d’Iflissen. C’est la même superficie qui fut touchée du côté du village de Tala N’Tazart à Iboudrarene. A Abi Youcef, plus précisément à Tachkirt, un incendie a détruit un hectare de maquis. Il convient de noter que ces feux ont engendré de pics de températures dépassants les 40 degrés au grand désarroi des populations,  notamment les personnes âgées, les malades chroniques (surtout les asthmatiques) et les enfants.

La Dépêche de kabylie  

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

November 2017
M T W T F S S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3