MOSTAGANEM

Un bijoutier braqué et tué par une adolescente

A 15 heures précises, dans la journée d’avant-hier lundi 11 août, le propriétaire d’une bijouterie a été victime d’un braquage commis par une adolescente et a été tué.

A la rue Guelouz-Mohamed (ex-rue de Lyon), se trouve de nombreuses bijouteries dont celle tenue par un homme de 44 ans. La bijouterie exposait pour la vente plusieurs pièces de valeur, des bijoux et des montres. La jeune braqueuse aurait bien planifié sa démarche pour mettre en œuvre le vol et probablement le crime au moment où le bijoutier était seul dans son établissement. Il était 15 heures, l’atelier et le comptoir de vente de joaillerie étaient ouverts, le bijoutier vaquait à son occupation quand cette adolescente de 17 ans a fait irruption dans la boutique et a demandé à voir quelques pièces de bijoux exposées dans la vitrine. Profitant d’un moment d’inattention du vendeur, elle tira un pilon de son sac pour asséner des coups sur la nuque et la tête du malheureux bijoutier qui, malgré ses blessures profondes, tenta par ses cris de rameuter les passants de cette ruelle qui, à ce moment-là grouillait de monde.

Contrariée de voir que le scénario qu’elle avait imaginé ne se réalisait pas selon ses souhaits et vraisemblablement prise de panique elle ressort aussi vite qu’elle est rentrée. Munis d’une description précise, les services de police arrêtèrent la mise en cause aussitôt après son forfait. La victime a succombé à ses graves blessures pendant son admission aux U.M.C.
Identifiée, la jeune fille s’avère une délinquante primaire, elle n’est pas connue des services de police.

Cependant, au regard des différents éléments et du fait que la jeune braqueuse est ressortie les mains vides faute de n’avoir pas su conserver son sang-froid, la radio-trottoir dit que cette jeune fille est la petite amie du bijoutier et d’autres témoins qui assistaient à la scène avançaient que cette fille se trouvait derrière le comptoir bien avant le forfait.
La police judiciaire a été chargée de l’enquête sur cette affaire pour déterminer les raisons ayant poussé la jeune fille à commettre l’irréparable.


Le Soir d'Algérie    

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

November 2017
M T W T F S S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3