DISPARITION TRAGIQUE DE NADIR BENSEBA DIRECTEUR D'EL MIHWAR

La mort d'un combattant de la plume

DISPARITION TRAGIQUE DE NADIR BENSEBA DIRECTEUR D'EL MIHWAR
La mort d'un combattant de la plumeLa reprise a été dure hier avec l'annonce de la disparition tragique de notre ami et confrère Nadir Benseba, décédé dans un accident de la route survenu dans la nuit de jeudi à vendredi à Zéralda (Alger).

C'est son compagnon de route et de combat Kamel Amarni qui l'a annoncé sur Facebook. Très vite la nouvelle a fait le tour des rédactions, plongeant la profession dans la tristesse et la consternation. Connu pour son sens de la critique et son large sourire, Nadir Benseba était un journaliste militant et une personne très engagée politiquement. Dés l'annonce de sa mort, le ministre de la Communication Hamid Grine et le secrétaire général de l'Ugta, Madjid Sidi Saïd, ont présenté leurs condoléances à la famille de la victime, manifestant ainsi leur peine par cette perte cruelle d'une personnalité importante des médias.

Dans un communiqué, le Syndicat national des journalistes (S.N.J), son mouvement de coeur et de raison, a exprimé cette tristesse pour la perte d'un dynamique combattant de la plume.

A 44 ans, Nadir Benseba quitte les siens, sa famille ainsi que la corporation des journalistes qui garderont, à jamais, de lui, l'image d'un confrère dynamique, sympathique et aimé de tous. Natif d'Akbou, dans la wilaya de Béjaïa, Nadir était diplômé de l'Institut de journalisme (Itfc) d'Alger. Il a fait partie de l'équipe ayant fait les beaux jours du quotidien Le Matin où il a travaillé pendant des années. Après la suspension du Matin, le défunt fera un bref passage au Soir d'Algérie avant d'être désigné par le Syndicat national des journalistes, dont il était membre du bureau national, comme coordinateur du bureau de la Fédération nationale des journalistes à Alger, en 2004. Nadir Benseba se consacrera ensuite à l'aventure éditoriale en lançant un nouveau quotidien, Al Mihwar, dont il était le directeur de publication. Il y a quelques mois il avait fêté le premier anniversaire de son journal qui commençait tout juste à se faire un chemin dans le paysage médiatique de la presse arabophone.

Selon certaines sources, l'enterrement aura lieu demain dans sa ville natale, à Akbou, à Béjaïa.

l'Expression  

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

November 2017
M T W T F S S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3