Les meilleurs apprenants de Tamazight en séjour à Jijel

 Les meilleurs apprenants de Tamazight en séjour à JijelJIJEL - Les 110 meilleurs élèves de l’enseignement de la langue Tamazighte sont en séjour dans la corniche Jijelienne du 5 au 18 août, à l’initiative du Haut-Commissariat à l’Amazighité, avec la collaboration des ministères de l’Education nationale, de la Jeunesse et de la Culture.

Regroupés au CEM Messaoud Djennas, situé dans la commune côtière d’El Aouana (20 Km à l’ouest de Jijel), l’élite de la langue Tamazighte, des garçons et filles provenant de onze (11 wilayas) où cette langue est enseignée, a été gratifiée d’un séjour exceptionnel lui permettant un moment de détente et de farniente à deux pas de la mer, le tout dans un cadre ludique et pédagogique.

L’inauguration de ce camp d’été national a été présidée par le wali de Jijel, Ali Bedrici, en présence du secrétaire général du Haut-Commissariat à l’Amazighité, Si El Hachemi Assad, ainsi que des représentants des ministères de la Jeunesse, de l’Education nationale, de la Culture et d’autres responsables civiles et militaires de la wilaya.

A l’ouverture, une minute de silence a été observée à la mémoire des martyrs palestiniens de la bande de Ghaza, victimes de la barbarie israélienne.

L’idée d’organiser ce camp, qui se veut à la fois pédagogique et ludique pour les meilleurs élèves ayant obtenu d’excellentes notes dans la langue Tamazighte dans les wilayas où l’enseignement de cette langue est effectif, a jailli suite à une cérémonie de récompenses mise sur pied à leur intention à l’issue d’un concours de la "meilleure dictée en Tamazight", ont indiqué à l’APS, les responsables du HCA présents à cette manifestation.

Tour à tour, le wali et le secrétaire général du HCA, ont, lors de leurs interventions, situé l’importance et la portée de ce conclave de jeunes garçons et filles provenant de différentes régions du pays.

Le séjour jijelien est organisé en collaboration avec les ministères de la Jeunesse et de l’Education nationale. Le programme mis au point comporte de nombreux volets pédagogiques et ludiques dirigés par une équipe d’enseignants de Tamazight représentant les onze (11) wilayas, à savoir Tizi Ouzou, Batna, Khenchela, Oum El Bouaghi, Tamanrasset, Sétif, Bordj Bou Arreridj, Boumerdès, Bouira, Bejaia et Alger, a-t-on appris des animateurs.

Ce programme s’articule notamment autour des jeux pour la gestion positive des conflits au sein de l’école pour endiguer la violence et pour l’apprentissage de la citoyenneté et de la tolérance, des jeux traditionnels, des ateliers de peinture et de théâtre, des contes, de la musique, chants et autres activités ludiques, réalisation d’un film d’animation et d’une pièce théâtrale.

La veille, lors d’un point de presse animé au siège de la wilaya, Si El Hachemi Assad a rappelé le parcours du Haut- commissariat à l’Amazighité, depuis sa création à ce jour. L’un des principaux objectifs assignés au HCA est d’élargir la zone géographique d’apprentissage et de promotion de Tamazight, consacré langue nationale par la Constitution, a-t-il déclaré.

Si l’aire géographique de l’enseignement de Tamazight a perdu en nombre de wilaya (de 16 à 11), elle a, par contre gagné, sur d’autres statistiques, selon ce responsable. En effet de 233 enseignants en 1995 encadrant 37.690 élèves de Tamazight, les effectifs font état, à l’heure actuelle de 1.803 enseignants et 247.394 élèves, a indiqué à l’APS, le secrétaire général du HCA, ajoutant que la wilaya de Jijel pourrait être d’ici 2015-2016 concernée par cette langue maternelle.

"Les élèves de tamazight doivent être mis en avant, car ils font des efforts malgré le statut optionnel de cette langue qui constitue pourtant un frein psychopédagogique", ont souligné les responsables du HCA. Ce caractère optionnel constitue "un verrou pour la promotion de Tamazight", a-t-on encore affirmé.

S’agissant de la wilaya de Jijel, M. Assad a révélé que l’université Mohamed Seddik Benyahia abritera l’année prochaine (2015) un colloque international consacré essentiellement à la toponymie.

Ce responsable a, dans un point de presse, rendu hommage au secteur de la Communication pour son apport et sa contribution précieuse à la généralisation et promotion de Tamazight à travers les médias (télévision et les ondes des radios).

Les jeunes colons, peu après leur arrivée au chef-lieu de wilaya, lundi en fin de soirée, ont été installés au CEM Messaoud Djennas de la ville d’El Aouana où toutes les conditions ont été réunies pour leur permettre un agréable séjour dans cette région de la corniche Jijelienne.

Approchés par l’APS, plusieurs d’entre eux n’en croyaient par leurs yeux de se trouver en villégiature dans cette contrée édénique, où le bleu de la mer côtoie le vert des montagnes. Le mot "satisfaction" se lit tout simplement dans leurs yeux et sur leurs lèvres.

APS    

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

September 2017
M T W T F S S
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1