Tizi-Ouzou : Une étudiante décède après avoir été percutée par un véhicule à l’intérieur de la résidence

La cité U Bastos en deuil

La cité universitaire de jeunes filles « Bastos » est en deuil. Une jeune résidente est, en effet, décédée, avant-hier, après avoir été percutée par un véhicule dans l’enceinte même de la résidence.

 Les jeunes résidentes de la cité de jeunes fille Bastos à Tizi-Ouzou étaient, hier, sous le choc en découvrant, accrochée au portail principal de la cité U, une banderole noire où il était inscrit : «Bastos en deuil ». Juste à côté de la banderole, était accroché un communiqué, ou plutôt un avis de décès. Il annonçait le décès d’une jeune résidente qui aurait été percutée par un véhicule au sein même de la cité. À l’intérieure de la résidence, tout semblait calme, mais l’administration a été fermée et aucune autre activité ne semblait s’y dérouler. Les véhicules ont même été empêchés de pénétrer à l’intérieure. Ceci, par respect pour le deuil décrété spontanément suite à l’annonce du décès de la jeune A. Fatima. La cité U Bastos, qui regroupe trois cités, a, en effet, été ébranlée par la nouvelle. Des résidentes interpellées par l’écrit accroché à l’entrée sont abasourdies en le lisant. Tout de suite après, une tristesse s’empare d’elles, surtout qu’elles ont reconnu la jeune victime sur la photo. D’ailleurs, même pour celles qui ne la connaissaient pas personnellement ont été choquées. « Je la connais, je la vois souvent au restaurant. Elle est décédée ?», demandera une étudiante à une autre qui tentait de lui expliquer ce qu’elle a cru comprendre. La plupart des résidentes n’ont, en fait, pas pris connaissance de cet accident qui a eu lieu en fin de semaine. Nous parvenons quand même regrouper quelques informations auprès d’elles.
 
 Ainsi, l’on apprendra que la jeune fille, âgée de 24 ans, est décédée la veille, après avoir été heurtée par une voiture, mercredi passé. Elle était originaire du village Tajalt, dans la commune de Souamaâ, dans la daïra de Mekla, à une trentaine de kilomètres à l’Est du chef-lieu de wilaya. L’accident a eu lieu au sein de la résidence universitaire, et selon les informations que nous avons pu réunir, hier, auprès de certaines résidentes, ce fut une fonctionnaire, au volant de sa voiture, qui a percuté la jeune fille. La victime a été transportée à l’hôpital, mais n’a pas survécu. Informations que nous n’avons pu confirmer auprès des responsables de la cité. «Ils sont absents. Tous partis à l’enterrement», nous expliquent les agents de sécurité, à l’entrée de ladite cité. Le comité des étudiantes de la cité Bastos a décrété la journée d’hier journée de deuil. Des bus ont même été mobilisés dans le but de transporter les étudiants désirant se rendre au domicile de la victime et prendre part à l’enterrement qui a eu lieu hier. Le départ était prévu, à partir de 10h, depuis l’université de Hasnaoua où la jeune fille poursuivait ses études.

La Dépêche de Kabylie
  

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

September 2017
M T W T F S S
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1