11 MILITAIRES ASSASSINÉS À TIZI-OUZOU

Le terrorisme frappe encore

C’est un très rude coup qu’ont enduré les unités de l’armée engagées dans la lutte antiterroriste en Kabylie, samedi soir.

 Selon plusieurs sources dans la région de Béni-Yenni et Iboudrarène, des coups de feu d’une rare intensité ont, en effet, commencé à retentir, peu après 22 heures. Des détonations continues et de longs moments durant, affirment les mêmes sources qui ont vite compris que c’était du côté de la carrière au lieu-dit Azrou-Kelaâ, à quelques centaines de mètres d’Iboudrarène, au sud-est de Tizi-Ouzou. Là où, il y a quelque temps, l’ANP a installé un campement, après une opération de ratissage de plusieurs jours, au tout début de cette année. Samedi soir, selon les mêmes sources, c’était au moment où un convoi était en route pour relever ou renforcer les militaires établis dans ce campement que les coups de feu ont retenti. Il s’agissait en fait d’un guet-apens visiblement bien préparé puisque, selon une source sécuritaire à Tizi-Ouzou, le bilan de cette attaque est très lourd. Ce sont 11 militaires qui y ont laissé leur vie alors que 5 autres ont été blessés, certains d’entre eux se trouvent dans un état jugé grave.

Le Soir d'Algérie 

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

November 2017
M T W T F S S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3