Azazga (Tizi Ouzou)

On convoque même les morts pour voter le 17 avril !

Décidément, la révision des fichiers électoraux n’est que chimère dans notre pays et les morts ont toujours droit de voter en Algérie.

Sinon, comment expliquer qu’une paisible famille d’Azazga soit destinataire, ces derniers jours, d’une carte de vote datée du 23 février 2014 au nom de son… défunt fils Karim M., décédé depuis 15 ans déjà, plus précisément depuis juillet 1999. Cette carte de vote délivrée par l’administration locale au nom d’un citoyen décédé est-elle une exception ? Certainement pas !

Liberté

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

October 2017
M T W T F S S
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5