Humilié par une surveillante de l'établissement

Un collégien se suicide

Humilié par une surveillante de l'établissement
Un collégien se suicideIl avait juste 13 ans. Un bulletin d'élève assidu et appliqué qui lui a valu une bourse d'autant plus méritée que son père âgé de 65 ans est sans emploi.

La semaine dernière, le jeune Ismaïl a dû mettre fin à ses jours en s'étouffant avec sa ceinture dans le domicile familial à Adeni, près de Tizi Ouzou. Non, ce n'est pas le geste désespéré d'un adolescent en perte de repères, en pleine crise de croissance. Un adolescent a de l'orgueil et de la sensibilité. Et nul ne doit mieux le savoir qu'un éducateur. C'est en cela qu'une surveillante du CEM Ahcène-Mahyouz a failli.
En tout cas, Ali Chachoua, le père du jeune, n'a pas le moindre doute. Il n'a même pas eu besoin de démonstration pour rallier la communauté villageoise à sa cause puisqu'elle a investi les rues du village pour réclamer justice.
Ismaïl a mis fin à ses jours après avoir été chassé de la cantine, devant ses camarades. Il en a résulté un sentiment de profonde humiliation qui lui rendait insupportable le regard des autres collégiens. Les moqueries qu'il anticipait. Dans l'Algérie de 200 milliards de réserves de changes, dans un pays où les banques croulent sous les liquidités, où les milliardaires naissent et pullulent sans trimer ni coup férir, on meurt d'avoir été privé d'un repas.

Dans une lettre adressée aux autorités, le père crie sa douleur. Ismaïl est mort d’une cause très insignifiante et d’une façon qui n’était ni pédagogique ni éducative devant tous ses camarades du CEM Ahcène-Mahyouz. Ismaïl “était un garçon très calme et très éduqué qui suivait ses cours avec brillance, ce qui lui a permis d’avoir une bourse et de ne pas être obligé de payer les frais scolaires et ceux de la cantine. Ce qui signifie que la surveillante n’avait aucun droit de le faire sortir de la cantine”, observe le père. “Mais toute cette pression terrible et cette humiliation ont poussé malheureusement Chachoua Ismaïl à mette fin à ses jours en s’étouffant avec une ceinture autour de son cou dans la salle de bain, le 20 février dernier, chez lui à Adeni”, raconte le père.
 
Liberté   
 

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

December 2017
M T W T F S S
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31