Un quatrième mort à Ghardaïa

« C’est l’impunité totale. Quatre hommes ont été tués mais la police n’a arrêté personne ».

Le bilan macabre ne cesse de s’alourdir à Ghardaïa. Un jeune mozabite, appelé Baba-Ousmail Azzeddine, a été tué ce mercredi. Une victime de trop qui s’ajoute aux 3 morts enregistrés à Ghardaïa depuis le début de l’année.

Selon des informations recueillies auprès du militant des droits de l’homme Kamel Eddine Fekhar, la victime, un étudiant de 22 ans, a  été mortellement poignardé vers 11 heures du matin dans le quartier Baba Ouldjemba à Ghardaia.

La même source a indiqué que des groupes de Chaambis (malikites arabophones) ont « envahi » les quartiers mozabites depuis hier soir, « sous le regard complice des forces de sécurité ». En plus du jeune Baba-Ousmail Azzeddine, les attaques des chaambis ont fait quatre blessés " dans un état grave" parmi la communauté mozabite.

Jihad contre les Ibadites

Kamel Eddine Fekhar estime que les agressions contre les Mozabites sont « encouragées par la complicité de la police ». « C’est l’impunité totale. Quatre hommes ont été tués mais la police n’a arrêté personne ».

Selon lui, « les agressions contre les mozabites sont nourries par des fetwas appelant au Jihad contre les Ibadites amazighs ».        
 
El Watan  

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

September 2017
M T W T F S S
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1