Un autre mort à Ghardaïa

La famille de la victime Hadj Said Khaled a déposé plainte contre la police.

Le jeune mozabite Hadj Said Khaled,  35 ans et père de deux enfants, a succombé, ce jeudi, à ses blessures à l’hôpital de Ghardaïa, avons-nous appris auprès du militant des droits de l’Homme, Kamel Eddine Fekhar. « La victime a été agressée le 19 janvier dernier par une bande de voyous dans le quartier Chaâbat Enichane et lorsque des jeunes mozabites ont tenté  de secourir le blessé la police  les a empêchés en tirant des bombes lacrymogène », a indiqué Fekhar dans une déclaration à Elwatan.com.

Plus grave encore, « le blessé (désormais mort Ndlr) a été roué de coups par quatre policiers  tandis qu’il baignait dans son sang et ont empêché son transfert à une clinique privée. Les policiers ont imposé son transfert à l’hôpital », a ajouté Fekhar, en parlant des circonstances de cette double agression qui s’est déroulée le 19 janvier.

Selon lui, la famille de Hadj Said Khaled a déposé plainte contre la police.

Pour rappel, un jeune mozabite appelé Kebayli Belhadj, avait été tué la même journée du 19 janvier, lors des affrontements ayant opposés les communautés mozabites et arabes à Ghardaïa. Kebaili Belhadj, âgé de 39 ans, est père de 3 enfants.   
 
El Watan 

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

October 2017
M T W T F S S
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5