La LADDH met en garde contre "l'irréparable" dans les violences intercommunautaires à Ghardaïa

Les affrontements intercommunautaires dans la  wilaya de Ghardaïa « se poursuivent et cela peut mener  à l’irréparable ». C’est du moins ce qu’atteste un communiqué de la Ligue Algérienne des droits de l’Homme  (LADDH).

 D’après le communiqué  « les autorités sécuritaires et politiques du pays ne maitrisent pas la situation ». Pire à chaque fois que les autorités interviennent « cela ne fait qu’aggraver la situation ». Et les citoyens de Ghardaïa l’ont eux-mêmes affirmé, lit-on dans le communiqué rendu public vendredi 17 janvier, et ce en faisant référence à  des photos et vidéos mises en ligne (cliquez sur le PDF en bas de l'article pour lire le communiqué).

D’après la LADDH, il demeure que l’appartenance communautaire est  « instrumentalisée pour créer  un foyer dans la région… ». D’autant plus que la LADDH « réfute la généralisation  à des communautés entières  de comportements individuels  car cela s’apparente au racisme».

La ligue appelle les citoyens de Ghardaïa  à œuvrer pour le retour au calme et lance un appel aux autorités sécuritaires et politiques du pays  pour être à l’écoute  des vrais représentants  de la  population.
 

voir aussi
    • communique-laddh-violences-ghardaia_1980432.pdf


El Watan   

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

November 2017
M T W T F S S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3