Réveillon du nouvel an

Béjaïa comme d’hab’…

Réveillon du nouvel an
Béjaïa comme d’hab’…Demain soir, les restaurants seront pris d’assaut par les personnes qui voudront clôturer l’année entre amis, autour d’un dîner.

L’année 2013 s’achève et la célébration du nouvel an est activement préparée. Comme à leurs habitudes, les établissements hôteliers ont commencé à s’y préparer il y a  plusieurs semaines déjà. Le réveillon de fin d’année est une source de rentabilité non négligeable pour ceux qui offrent le meilleur produit et les bonnes prestations. Bien entendu, les hôteliers profitent de l’occasion pour vendre concomitamment les plats avec les chambres qu’ils proposent dans le cadre de formules parfois très alléchantes. L’hôtel « Les Hammadites » de Tichy a innové, cette année, en mettant sur le marché une formule, à la portée de beaucoup d’amateurs et dite de « demi-pension », pour la somme de 12.000 dinars par couple. Non seulement le menu est riche, le petit déjeuner du lendemain offert avec la chambre double, comme le soulignera l’un des cadres de l’établissement, mais les clients auront droit à une soirée musicale animée.

À quelques kilomètres plus à l’Est, dans la station balnéaire d’Aokas, le nouvel hôtel-Restaurant « La Roseraie » ne fait pas encore dans les formules. Il propose un menu concocté par des chefs venus spécialement de France, dans une ambiance familiale qui s’étalera jusqu’à l’aube, sous la houlette d’artistes de renommée accompagnés d’un DJ et du magicien Aziz, et cela pour seulement 8.500 dinars. Plusieurs formules, mais à des prix variant d’un établissement à un autre, ont été retenues par les hôteliers. Même les restaurants, classés ou pas, proposent des menus spéciaux dont les prix oscillent entre 3000 et 4000 dinars par personne. De l’entrée chaude à la bûche, en passant par une assiette de crevettes et une portion de dinde aux marrons, tout y est. Bien entendu, l’ambiance sera au rendez-vous. Une ambiance musicale assurée par des groupes et chanteurs ainsi que des disc-jockeys. Pour la couche moyenne, les rôtisseurs sont là pour répondre à leurs attentes. Des milliers de poulets rôtis, à la braise ou au gaz, feront le menu des jeunes qui cotiseront pour passer la soirée dans des appartements, en emportant avec eux de quoi se rafraîchir le gosier et réveillonner ainsi à moindre coût. Devenue une habitude depuis quelques temps, l’achat des bûches au dernier jour de l’année sera synonyme, aujourd’hui, de chaînes interminables devant les pâtisseries. Pour répondre à la demande et surtout satisfaire une consistante clientèle occasionnelle, les pâtissiers seront, comme d’habitude, obligés de dresser une liste de commandes, à l’avance, car la demande sera beaucoup plus importante que l’offre. Avec la bûche comme dessert, les familles festoieront autour d’un repas copieux pour la circonstance. Chacun à sa manière, les citoyens fêteront, ainsi, assurément, le passage de l’année 2013 à 2014, dans une bonne ambiance.

La Dépêche de kabylie

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

September 2017
M T W T F S S
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1