LE MASSACRE DU MONOXYDE DE CARBONE CONTINUE

13 morts en trois jours!
 
LE MASSACRE DU MONOXYDE DE CARBONE CONTINUELe tueur silencieux fauche chaque jour de plus en plus de vies.

La faucheuse de la mort silencieuse est de retour. Lorsque les températures baissent, les risques d'intoxication au monoxyde de carbone CO prennent de l'ampleur.

 

En trois jours, 12 personnes ont trouvé la mort par le monoxyde de carbone. «cinq personnes sont décédées asphyxiées par le monoxyde de carbone Co», souligne un bilan établi hier par les services de la Protection civile en étalant que malheureusement «Trois personnes ont été décédées dans la wilaya de M'sila à la cité Aidine commune de Mejdel, une autre personne décédée dans la wilaya d'El Oued à la cité 08-Mai commune El Oued et une personne a trouvé la mort dans la wilaya de Borj Bou Arréridj à la cité El Arch, commune El Anceur».

Le même communiqué explique: «Nos secours sont intervenus pour prodiguer des soins de première urgence à trois personnes incommodées par le monoxyde de carbone Co émanant des appareils de chauffage dans la wilaya de Laghouat.»

Par ailleurs, les même unités ont intervenu pour procéder à l'extinction de dix incendies urbains et divers qui ont causé des brûlures légères à six personnes. «Quatre personnes à Souk Ahras, une personne à Laghouat, une autre personne à Tizi Ouzou ont été traitées et évacuées vers les structures hospitalières», précise le document. Rappelant que la semaine dernière, trois personnes d'une même famille ont trouvé la mort asphyxiées par le monoxyde de carbone dans leur domicile dans la daïra de Bab El Oued. «L'homme âgé de 49 ans, la femme 35 ans et l'enfant 8 ans», ont précisé au paravant les éléments de la Protection civile qui ont réussi de réanimer trois autres enfants de la même famille.

Malheureusement, dans la même période, trois autres personnes d'une même famille ont été décédées asphyxiées par le monoxyde de carbone dans leurs habitations à Sidi Bel Abbès. «L'homme âgé de 36 ans, la femme 35 ans et une autre femme âgée de 72 ans», a indiqué la même source. Malgré les campagnes de sensibilisation menées par les différents services concernés, les citoyens ne ventilent pas leurs installations quidemeurent la cause principale de ce désastre. Une autre personne âgée de 54 ans a trouvé la mort à Tébessa dans son habitation au moment où deux autres incommodées ont été secourues par les éléments de la Protection civile. A Relizane, un autre décès a été enregistré la semaine dernière alors que trois personnes ont été sauvées de justesse par les éléments de la Protection civile.Rappelons par ailleurs que depuis le 1er janvier dernier, 231 personnes ont trouvé la mort en inhalant ce gaz tueur.

l'Expression  

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

October 2017
M T W T F S S
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5