Conférence sur l’intégration de Tamazight dans le domaine informatique

“Un moyen très important dans l’enseignement de la langue amazighe”

“Tamazight, les premiers pas dans le domaine de l’informatique”, est le thème d’une conférence animée, avant-hier, par Mourad Kichou, du département langue et culture amazighes de Tizi Ouzou, à la Maison de la culture de Tizi Ouzou, dans le cadre de la quinzaine culturelle entrant dans le cadre de la célébration du 33e anniversaire du Printemps berbère. L’orateur abordera le sujet en s’appuyant sur quelques travaux faits par certains informaticiens.

Selon le conférencier, l’Unicode (UTF8), un type d’encodage informatique récemment inventé, permet de coder tous les caractères de toutes les langues du monde, dont tamazight, en associant à chaque caractère un code unique de forme, dira-t-il, tout en évoquant les polices d’écriture, le clavier Tamazight Unicode et le lexique informatique. Concernant les polices d’écriture, selon Mourad Kichou, “dans un premier temps, nous avons utilisé la police amazighe Arial, qui permet de transcrire tous les caractères de la langue amazighe, en remplaçant quelques touches de clavier”, mais maintenant avec le clavier Tamazight Unicode “nous utilisons un type de police spécifique (Times New Roman Unicode) et un clavier dit clavier Tamazight Unicode. C’est un clavier qui présente toutes caractéristiques du clavier français et nous permet d’écrire en deux langues, le français et tamazight, sans être obligé de changer de clavier. Concernant le lexique informatique, le conférencier s’appuiera sur le lexique proposé par Samia Sâad-Buzefran, docteur en informatique de l’université de Potiers, Amawal n tsenselkimt, lexique d’informatique. “C’est un dictionnaire trilingue, qui présente une liste exhaustive des termes utilisés dans le domaine de l’informatique en trois langues (français, anglais et tamazight)”.

Dans le même contexte, un autre exemple est cité par l’orateur, qui est  un travail présenté par le professeur Tigziri Noura. Il s’agit “d’une  base de données conçue dans le cadre de l’aménagement de la langue amazighe, qui présente plusieurs interfaces qui donnent l’accès au lexicographe pour faire : la saisie des lexies ou des mots, le choix de la catégorie grammaticale du mot, le genre…” L’autre volet abordé par Mourad Kichou était la langue amazighe dans le web. Le conférencier dira : “Avec l’introduction de Word Press, une plateforme qui permet aux internautes la création et l’édition de blog et site web en ligne, c’est un moyen puissant et gratuit qui s’offre et permet d’intégrer le type d’encodage ‘‘Unicode’’ permettant la transcription de la langue amazighe.” En conclusion, il a estimé : “La langue amazighe suit la démarche des autres langues du monde. Elle s’intègre de plus en plus dans le domaine de l’informatique grâce aux travaux faits par les chercheurs informaticiens amazighs. Et l’informatique est un moyen très important dans le domaine de l’enseignement de la langue amazighe grâce aux correcteurs et les dictionnaires informatiques. Elle constitue un moyen de diffusion et de collection de données (Corpus) à travers les blogging et les forums de discutions.”

Liberté  

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

September 2017
M T W T F S S
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1