Le militant humanitaire Omar Zeggane enterré au cimetière musulman de Montréal

Une foule nombreuse a accompagné jeudi dernier le militant des droits de l’homme et de la reconnaissance de tamazight, Omar Zeggane, à sa dernière demeure au cimetière musulman de Laval au nord de Montréal.


Des amis du défunt, des campagons de combat et de simples Algériens venus d’un peu partout au Québec sont venus rendre un dernier hommage à celui qui est demeuré « discret, modeste, humble, anti- conformiste, actif à sa façon et n’aimant pas trop s’afficher », affirme son ami de longue date Ali Ihadadene qui a été son compagnon de prison au début des années 1980.

Omar Zeggane a préféré être enterré à Montréal  où résident sa femme et ses trois enfants dont le plus jeune a 10 ans et les deux plus grandes sont étudiantes.  Sa maladie, un cancer des poumons, a été disgnostiquée en novembre dernier. En décembre, il a subi une intervention chirurgical à l’hôpital Maisonneuve-Rosemont de Montréal. Son état de santé le contraint à arrêter toute activité. Il sera admis en urgence en début de semaine au même hôpital ou il y décédera au bout de deux jours, mercredi, à l’âge de 56 ans.

Enseignant de mathématiques à Boufarik, Omar Zeggane l’est resté à Montréal où il enseignait dans une école secondaire.

Militant de la première heure pour la défense des droits de l’homme, il est cofondateur de la ligue présidée par Ali Yahia Abdennour à la fin des années 1980.

La veillée du 3ème jour est prévue ce samedi au domicile familial au 9341 Av Justine Lacoste, Anjou (Monréal).

El Watan

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

December 2017
M T W T F S S
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31