Hommage à Smaïl Yefsah à Tizi Ouzou


L’enfant prodige de Tala Amara

Hommage à Smaïl Yefsah à Tizi OuzouUn hommage particulier a été rendu au journaliste regretté Smaïl Yefsah, ces jeudi 3 et vendredi 4 mai, par la direction de la culture de Tizi Ouzou, à la maison de la Culture Mouloud-Mammeri, dans le cadre de la Journée mondiale de la liberté de la presse.

Smaïl Yefsah a été victime d’un attentat terroriste à Bab Ezzouar, à Alger, il y a dix-huit ans. Un hommage particulier, coïncidant avec la Journée mondiale de la liberté de la presse, lui a été rendu, deux jours durant, à la maison de la Culture Mouloud-Mammeri de Tizi Ouzou, dans un grand moment de douleur avec la participation de sa famille. Comme chaque année depuis 19 ans, est célébrée la Journée mondiale de la liberté de la presse à travers toute la planète.

Cette journée, si symbolique, a été instaurée par l’Assemblée générale des Nations unies en décembre 1993, après la tenue du séminaire pour le développement d’une presse africaine indépendante et pluraliste à Windhoek. A l’occasion, un calendrier chargé comprenant de nombreux montages poétiques, de conférences, une exposition photographique et une projection retraçant l’itinéraire de la vie du journaliste Smaïl Yefsah a été mis en place dans les différents espaces de la maison de la Culture Mouloud-Mammeri. Ainsi, une cérémonie de recueillement a eu lieu sur la tombe du défunt, au village de Tala Amara dans la daïra de Tizi Rached.

Sa famille, les proches, des amis, des confrères et surtout des jeunes de la localité ne sont pas près de l’oublier. Les organisateurs espèrent faire de cet hommage un événement digne de la stature de ce journaliste qui nous a quitté jeune, après le fait tragique qui a pris sa vie lors des années sanglantes vécues par le pays. Le programme prévu à cet effet a été inauguré par le vernissage d’une exposition. Elle consiste en des articles de presse, des photos et des écrits personnels du défunt.

Au niveau du petit théâtre, le public a été convié à découvrir le parcours du journaliste, à travers une projection qui a suscité des réactions attristées, notamment auprès de sa famille, de ses proches et confrères. Lors de la conférence suivie d’un débat, des universitaires, des confrères et des amis du défunt ont surtout évoqué l’homme d’ouverture qu’était M. Yefsah.

Des intervenants, pour la plupart des personnes ayant côtoyé le défunt, ont rappelé les valeurs intrinsèques de cet homme, notamment sa modestie, son nationalisme et son ouverture sur le monde. Un journaliste avide de liberté d’expression qui tentait d’accomplir la mission que lui dictait son métier. Il faisait partie, à cette période-là, des rares journalistes dignes de ce nom.

Ces mêmes journalistes que les hordes de terroristes ont tenté de faire taire à jamais. Selon les intervenants, la prévalence du thème de la mort et du passé du journaliste ne peut être ravalée à une évocation banalement prosaïque de la mort dans sa dimension physique et biologique, ni à une banale célébration des morts. Il est issu d’une famille qui a vu naître plusieurs combattants et martyrs durant de la guerre de libération. Né le 28 octobre 1962, Smaïl Yefsah a suivi des études en sciences politiques à l’université d’Alger. En 1987, il a fait un bref passage dans un journal économique en langue arabe, avant d’intégrer l’équipe rédactionnelle de la télévision nationale (ENTV). Il présentait le journal télévisé, avant de se voir promu au poste de rédacteur en chef au niveau de la même entreprise.

Disparu trop tôt, son nom sera ajouté à la longue liste des journalistes assassinés. Ils sont plus d’une centaine, entre journalistes et professionnels de l’information, à être tombés en martyrs. Aujourd’hui, il s’agit de rendre hommage à tous ceux qui ont contribué à rendre possible et réelle cette ère de liberté d’expression que nous vivons aujourd’hui.

Rendons un grand hommage aux femmes et aux hommes combattants de la plume, à ceux qui se sont éteints pour que nous soyons éclairés, à ceux qui ont donné leur vie en exerçant le noble et difficile métier d’informer.

Le Jeune Indépendant

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

November 2017
M T W T F S S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3