Inauguration de la rocade Boudouaou-Zéralda


L’enfer du barrage de Réghaïa, c’est fini !

La 2e Rocade sud d’Alger, une liaison autoroutière qui relie Zéralda (Alger) à Boudouaou (Boumerdès) sur 65 km, a été inaugurée, hier, par cinq ministres, à leur tête Amar Ghoul, ministre des Travaux publics, et Daho Ould Kablia, ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales.
Les deux ministres étaient accompagnés de Mustapha Benbada, ministre du Commerce, Moussa Benhamadi, ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, ainsi que de Chérif Rahmani, ministre de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement. Cette rocade devra desservir directement trois wilayas du centre, à savoir Alger, Blida et Boumerdès, et absorber pas moins de 70% de la circulation automobile empruntant la Rocade Dar El-Beïda-Ben Aknoun, un axe routier très surchargé. Fini donc l’enfer du fameux barrage de Réghaïa. Idem pour les embouteillages constatés chaque jour entre Boudouaou et Alger. Cette infrastructure routière, qui comprend pas moins de 17 échangeurs, 70 ouvrages d’art dont 10 grands ponts, ainsi qu’un double tunnel, a été réalisée par un groupement algéro-hispano-portugais pour environ 60 milliards de dinars. La délégation ministérielle a également assisté à la mise en service de l’échangeur de Birtouta. “C’est une importante infrastructure qui va soulager les automobilistes”, a affirmé Amar Ghoul, qui a précisé que cette inauguration n’est que symbolique puisque d’autres travaux restent à faire, notamment l’achèvement des deux échangeurs de Benrahmoune qui sont toujours en chantier.

Liberté

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

November 2017
M T W T F S S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3