Maladie de la silicose


La mort frappe encore à T’kout (Batna)

Le petit village de T’kout, à plus de 100 km au sud du chef-lieu de wilaya de Batna, ne cesse d’enterrer ses morts et de pleurer ses enfants.

Encore un tailleur de pierres, à la fleur de l’âge, Kamel Boukhlouf, âgé à peine de 28 ans, qui trouve la mort. Le nombre de victimes de la silicose atteint désormais le chiffre de 70 décès, sans compter les porteurs de cette maudite maladie et aussi les grabataires à un stade avancé.

À T’kout, le sentiment d’impuissance cède la place à la colère ; une exaspération latente que les citoyens ne cachent plus face au silence affiché par les responsables de la santé de la wilaya de Batna, et à un plus haut niveau de la tutelle, en dépit de plusieurs appels et demandes d’aide aux malades.
L’intervention de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme semble rester sans écho.
En effet, et par la voix de son représentant, Zergine Koceïla, une demande d’intervention, dans les plus brefs délais, pour aider et assister les malades a été introduite au niveau de l’Assemblée populaire nationale, mais sur le terrain rien n’a été fait.

En attendant, les parents des victimes, s’étant constitués en association, viennent d’envoyer une lettre au président de la République.

LIBERTÉ

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

October 2017
M T W T F S S
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5