Portrait Fatma N’soumer :


Le symbole de la femme résistante

Portrait Fatma N’soumerLala Fatma N’soumer est née autour de 1830 en Kabylie. Connue pour sa résistance à l’occupation française, elle fait face à l’armée du Maréchal Randon de 1850 à 1857.

Née dans une famille maraboutique, Fatma refuse de se marier à 12 ans. Quand sa famille finit par la marier de force, elle simule une maladie et se fait renvoyer chez elle par son mari. A son retour chez ses parents, elle se retrouve enfermée dans une pièce pour la punir de sa désobéissance durant une période inconnue. A sa sortie, Fatma est devenue une autre personne. La légende veut qu’elle découvrit Dieu durant son séjour, ce qui lui donna une grande foi. Plusieurs années plus tard, forcée par sa famille, elle finit par épouser son cousin. Pour protester, elle décide de refuser la consommation du mariage. La famille du cousin finit par la répudier. Elle se retrouve alors seule, isolée et ignorée de toute sa famille et de son village. Certains même la considéraient comme une personne folle. Elle commence à disparaître pendant la journée pour aller sillonner les montagnes et les forêts.Elle étonne tout le monde en annonçant un beau jour qu’elle souhaiterait rejoindre son frère qui est cheikh au village de Soumer. Ce dernier l’accepte chez lui et lui enseigne le Coran et l’astrologie.

Dans le village de Soumer, elle devient vite considérée comme une personne très intelligente et apte à résoudre les conflits avec beaucoup de diplomatie. Durant cette période, Fatma fait des rêves ou elle voit une armée venir exterminer le village. Elle fini par en parler à son frère et aux villageois, qui prennent cette annonce très au sérieux et commencent à se préparer à la guerre. La résistance contre l’occupant français s’organise et dès les premières batailles, les cheikh des autres villages se rangent à ses cotés, reconnaissant en elle une grande stratège. L’armée du Maréchal Randon rencontre de grandes difficultés à venir à bout de la Kabylie. Le Maréchal demande alors un cessé le feu qui est accepté par Lala Fatma N’soumer. Après trois années d’accalmie, le Maréchal trahit sa parole et surprend Lala Fatma N’soumer. Elle est emprisonnée aux Issers. Sa fortune a été confisqué par l’armée française et sa bibliothèque (Livres, travaux scientifiques …) complètement détruite.

Lala Fatma N’soumer meurt en prison à l’âge de 33 ans seulement.

La Dépêche de kabylie

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

September 2017
M T W T F S S
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1