Sa livraison est renvoyée à la nuit des quatre jeudis


Le tramway d’Alger sur les traces de la voie du métro

Les Algérois, qui espéraient en finir avec les ennuis du transport public avec l’arrivée du tramway dans le paysage, doivent encore et encore espérer. Et pour cause : l’inauguration de la première ligne entre Bordj El-Kiffan et les Sources, ce n’est pas demain la veille, contrairement à l’annonce faite en grande pompe par le ministre des Transports qui avait promis que “le tram” sifflerait au plus tard à la fin de l’année 2009. La livraison de la première ligne est donc repoussée à 2012. Ce retard, selon cette source, est dû à l’insuffisance des études : “L’ingénierie du projet a été mal faite. Il y a beaucoup de contraintes techniques qui n’ont pas été prises en compte dans l’étude”, explique-t-on. En plus du retard, ce projet a connu des surcoûts à cause du peu de fiabilité des études techniques préalables. C’est dire que le tram d’Alger est sur la voie de son ancêtre le métro, un des plus vieux chantiers du monde qui dure depuis trente ans.

LIBERTÉ

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

September 2017
M T W T F S S
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1