FESTIVAL DU THÉÂTRE AMATEUR À AMIZOUR


Une quatrième édition prometteuse

Malek BouguermouhLa 4e édition du Festival du théâtre amateur à Amizour se tiendra du 15 au 21 avril prochains.

La ville d’Amizour sera une nouvelle fois au rendez-vous avec le 4e art. Déjà trois fois capitale du théâtre amateur, elle le sera pour la 4e fois dès ce jeudi. La 4e édition du Festival du théâtre amateur sera inaugurée jeudi. Elle est dédiée, comme chaque année, à Malek Bouguermouh, un géant du théâtre national, disparu le 10 décembre 1989 à la suite d’un accident de la circulation.
C’est pour marquer leur reconnaissance au grand dramaturge dans tout ce qu’il avait apporté de son vivant au développement du Théâtre que les jeunes d’Amizour s’empressent chaque année de lui rendre hommage dans une manifestation qui dépasse les frontières de la wilaya de Béjaïa pour aller sortir de l’anonymat des troupes amateurs.

Cinq jours durant, le Centre culturel d’Amizour, qui porte le nom du défunt Bouguermouh, sera un espace du théâtre amateur. La ville s’y prépare sérieusement. «Il s’agit d’un moment fort», nous disent, à l’unisson, les citoyens de cette commune.
Au carrefour qui fait face au siège de la municipalité et lieu de la rencontre du 7e art, le décor est déjà planté depuis quelques jours. Une banderole annonce la manifestation artistique.
Des jeunes s’affairent. La réussite est impérative. Ils sont à leur quatrième expérience. Il n’y a pas droit à l’erreur. Jadis, capitale de la contestation, Amizour est aujourd’hui celle du théâtre. Sur les 27 troupes inscrites, 15 ont été sélectionnées par la commission installée à cet effet. Elles tenteront de décrocher le prix du meilleur spectacle.

Un prix qui porte le nom de Malek Bouguermouh. Elles viendront des wilayas de Béjaïa, Bouira, Tizi Ouzou, Sidi Bel Abbès, Oran, Guelma, Mostaganem, Sétif, Naâma et Boumerdès.
Les troupes Tawes d’Amizour, Cirta El Yassriya de Boumerdès, Numidia d’Oran, Aqlam de Lakhdaria, Tafath de Semaoun, Yella de Timezrit, Le Frando Haydra de Mostaganem, Numidia de Bordj Menaïel, Itij d’waggur de Souk El Tenine, wilaya de Tizi Ouzou, Assirem de Bgayet, Art et scénique de Sidi Bel Abbès... pour ne citer que celles- là seront jugées par des jurys, connus sur la scène théâtrale. Ce sont eux qui décideront des huit lauréats de cette 4e édition. Le président, de la ligue communale des activités culturelles de jeunes, M.Zahir Benamara, nous a confirmé, hier, la présence du wali de Béjaïa à l’ouverture de la manifestation, précisant que d’autres invitations ont été envoyées au ministre de la Culture, à la direction de la culture de Béjaïa, au TRB.

L’exposition de tableaux de Chaâbani Karim, une autre sur le parcours du défunt Malek Bouguermouh orneront durant toute la durée de la manifestation le hall du Centre culturel.
Il est également question de projections de films amateurs à travers les villages de la commune d’Amizour, clowns et magie pour les enfants, spectacles artistiques et des représentations théâtrales à travers la wilaya.
Il est utile de préciser qu’une conférence-débat sera animée par le directeur du TRB, Omar Fetmouche en l’occurrence. La municipalité d’Amizour, à qui ce festival tient à coeur, a mis à la disposition du CC tous les moyens pour que le festival soit une réussite.

Le directeur de la culture de Béjaïa, celui de la jeunesse et des sports et le TRB, ont tous mis la main à la pâte sans oublier le rôle prépondérant de la ligue communale des activités culturelles.

l'Expression

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

September 2017
M T W T F S S
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1