Lutte contre la pollution en kabylie


Des Français au secours de la nature

La Kabylie que l’on disait belle n’est plus ce qu’elle était car la nature qui faisait sa beauté et sa fierté est souillée par l’agression et l’anarchie de l’homme.

Lutte contre la pollution en kabylieDes détritus et déchets sont déversés dans tous les sens par des inconscients qui, dans la logique de la démesure, ne respectent aucune consigne appelant à la propreté. La situation s’est aggravée avec l’avènement de l’emballage perdu pour les boissons alcoolisées. Et comme il existe de nombreux adeptes de Bacchus dans la région, ces derniers qui préfèrent le bon petit coup loin des bars et autres estaminets, le font au su et au vu de tous, sur toutes les routes de la Kabylie. Même les cimetières ne sont pas épargnés par ces adeptes. Ainsi, pas une seule route nationale, pas un chemin de wilaya, pas un chemin communal, pas une piste ou clairière n’ont échappé à ces agresseurs de la nature des temps modernes. A chaque détour, ce sont des tas et des tas de bouteilles, de canettes, de packs de vin et de bière vides qui agressent la vue.

Car les usagers spéciaux de ces endroits ne prennent pas la peine, l’ivresse ou les effluves de l’alcool aidant, de ranger ou d’entasser leurs « cadavres » dans un seul endroit, mais ils les balancent au gré de leur humeur sans se soucier de ce qu’ils pourraient engendrer en matière de dangers pour les usagers de la route et d’agression de l’environnement et du cadre de vie. Toutes les actions de sensibilisation n’ont pas eu d’échos favorables, encore moins ces actions de volontariat menées çà et là à travers les villages et autres berges des rivières et barrages. La solution viendra-t-elle enfin des Français ? Tout porte en effet à le croire, puisque nous avons appris qu’une société française spécialisée dans la récupération et le recyclage des déchets non ferreux serait très intéressée par ce « marché » particulier dont la Kabylie peut se targuer de bien fournir en matières premières. Il reste également à savoir si tous les emballages perdus de ces boissons alcoolisées sont recyclables car, selon des spécialistes en la matière, le verre utilisé dans certaines bouteilles de vin et de bière ne pourra jamais être recyclé et la seule solution reste son enfouissement pour qu’il n’enlaidisse pas Dame Nature. En attendant, les Français voleront au secours de Dame Nature en Kabylie.

EL WATAN

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

October 2017
M T W T F S S
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5