Radio Soumman (Béjaïa)


La purge a déjà commencé

Le nouveau directeur de la radio Soummam a-t-il une dent contre la presse kabyle ? C’est ce que croient comprendre les auditeurs qui s’interrogent sur le limogeage de l’animatrice Célina.

Célina présentait une émission de poésie, “Awal susefru” de qualité et très bien documentée elle travaillait en étroite collaboration avec les département amazigh des universités de Béjaïa, Tizi Ouzou et Bouira. Célina a appris son limogeage par un simple coup de fil de la secrétaire. Lors d’une explication avec son ex-directeur, que Célina a eu la présence d’esprit d’enregistrer en cassette, le seul motif qui revient est celui-ci : “C’est moi, le chef, je fais ce que je veux.” Le fond du problème est que M. Bélaïdi aurait à maintes reprises demandé à l’animatrice de “dénicher” des poètes arabophones et de les inclure dans l’émission. Célina n’a rien contre la langue arabe, mais déclare qu’elle n’est pas “spécialiste”, qu’elle ne maîtrise pas la poésie arabe pour pouvoir en parler. “Rien n’empêche la radio de réaliser une autre émission poétique en arabe”, nous a-t-elle confié. Célina n’est pas femme à se laisser abattre, elle est en pleine campagne de réhabilitation, elle a saisi le HCA qui a favorablement réagi en saisissant le supérieur hiérarchique, lequel aurait adressé un questionnaire à M. Bélaïdi, selon des sources bien informées.

LIBERTÉ

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

November 2017
M T W T F S S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3