Lettre du ministre de l’Éducation aux enseignants


Grossière incorrection

Une impardonnable faute de grammaire s’est glissée dans la lettre du ministre de l’Éducation aux enseignants qui se préparent à une autre grève. Le rédacteur y introduit une de ces grossières erreurs révélatrices de la régression du niveau littéraire, y compris chez les responsables pédagogiques, qui consiste à remplacer l’expression “quand bien même” par “combien même”. Heureusement que les principaux journaux ont d’eux-mêmes corrigé la méprise. Pour l’intérêt de la communauté éducative, cela donnera peut-être une raison au ministre de revoir sa copie.

LIBERTÉ

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

September 2017
M T W T F S S
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1