Benbouzid appelle à nouveau les enseignants à la sagesse


Les salaires seront revalorisés fin février

De Tlemcen où il s’est rendu hier pour une visite de travail, M. Boubekeur Benbouzid,  ministre de l’Éducation nationale a, une fois de plus, lancé à la corporation des enseignants, un appel à la sagesse, en déclarant solennellement

que le gouvernement va définitivement procéder à la revalorisation des salaires à travers le nouveau régime indemnitaire dans les meilleurs délais, en tous les cas avant la fin du mois de février avec effet rétroactif au 1er janvier 2008. En fixant pour la première fois une date butoir à fin février, le ministre qui avait adressé la veille une lettre ouverte à la communauté éducative, a voulu ainsi délivrer un message d’apaisement en direction du Syndicat national autonome des professeurs d’enseignement secondaire et technique (Snapest) qui a appelé à une nouvelle grève d’une semaine reconductible, et ce à partir de mardi. Le ministre a souligné que les trois semaines perdues à cause des débrayages observés au niveau des établissements scolaires n’ont pu être rattrapées, perturbant ainsi le processus pédagogique surtout en cette période d’examens, processus pourtant bien engagé au début de la rentrée scolaire.

M. Benbouzid a affirmé que les préoccupations légitimes des enseignants concernant leur niveau social est totalement pris en compte par le gouvernement, ajoutant que le ministère de tutelle a été en quelque sorte l’initiateur de la concertation avec les syndicats pour étudier cette situation et régler ainsi définitivement ce dossier qui a été soumis à la commission interministérielle qui planche actuellement dessus.

À l’occasion de son déplacement à Tlemcen, le ministre a visité le nouveau lycée de Remchi d’une capacité de 1 000 places pédagogiques, ce qui porte à 48 le nombre d’établissements secondaires en activité dans la wilaya. Il a également visité en compagnie du wali et des autorités locales, le nouveau collège d’enseignement moyen de Aïn Youcef (480 places), une école primaire à Oujlida (480 places), le chantier de réalisation du nouveau lycée implanté dans le populeux quartier de Mansourah qui pourra accueillir un millier d’élèves et le nouveau lycée de Sebdou (commune située à 30 km au sud de Tlemcen). Concernant le lycée d’excellence que Tlemcen doit accueillir et qui aura une vocation régionale, il a été proposé de l’implanter au lycée Ahmed-Benzekri, situé au centre-ville et doté des capacités d’accueil adéquates ainsi qu’un internat. Le wali a attiré l’attention du ministre sur la nécessité de réhabiliter la moitié des 496 écoles primaires du fait de leur ancienneté et l’impérieuse obligation de prévoir la réalisation de nouveaux lycées à travers la wilaya compte tenu de la poussée démographique. Concernant les équipements, les établissements scolaires de la wilaya vont bénéficier d’une enveloppe financière de l’ordre de 125 milliards de centimes pour la dotation en tableaux numériques (qui remplaceront les anciens tableaux en bois) et en computers avec connexion à Internet.

M. Benbouzid a affirmé qu’en plus de la qualité exigée dorénavant dans la construction des établissements scolaires, tous les efforts tendent actuellement à porter à 20 le nombre maximum d’élèves par classe dans les collèges, à moins de 25 élèves dans les lycées et à 18 dans le primaire, ceci pour égaler les normes internationales admises dans le secteur éducatif.

LIBERTÉ

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

November 2017
M T W T F S S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3