ORGANISE PAR LE HCA A TIZI OUZOU

Le ciseleur du verbe, Benmohamed, honoré aux Ouacifs

Le poète d’expression amazighe, Benmohamed, a été honoré, dans la soirée du samedi, par le Haut commissariat à l’amazighité (HCA), à la faveur d’un récital poétique organisé aux Ouacifs, bercail de l’aède situé à une cinquantaine de kilomètres au sud de Tizi Ouzou.

Cette manifestation, la première du genre, est organisée conjointement avec l’association culturelle Taltat, l’APC et la daïra des Ouacifs, en présence d’une brochette d’invités de marque, dont le secrétaire général du HCA, Si El-Hachemi Assad, le compositeur Kamel Hammadi, le cinéaste Belkacem Hadjadj, les chanteurs Slimane Chabi, Hacène Abassi, Balli Abdelmadjid, ancien producteur d’émissions enfantines radiophoniques, tous enfants prodiges des Ouacifs.

Au programme figure un florilège de poèmes écrits et déclamés avec beaucoup d’émotion et de cœur par ce ciseleur du verbe hors pair, au grand bonheur des adeptes de la poésie kabyle versifiée par un maître de la métaphore, de la rime et de la réplique. L’hommage rendu à cette icône de la poésie amazighe a été également ponctué d’une lecture croisée de vers par la talentueuse poétesse Lynda Koudache, mais aussi par des poètes en herbe, tels que le jeune étudiant Aït Boussad Akli, et Mourad Rahmane, maire de la commune des Ouacifs, doté d’une âme de poète avéré.

Des prises de parole ont, aussi, émaillé ce récital poétique, pour témoigner de la grandeur de l’aède, doublé de parolier qui a composé des textes pour d’éminents chanteurs lui devant, au moins en partie, leur notoriété, et qui a également touché au cinéma et au théâtre. Durant ce spectacle présenté en plein air dans la cour du centre de formation professionnelle, le public a eu droit, en outre, à un bouquet de chansons qui lui a été offert par les chanteurs Djamel Kaloun et Kamel Si Amour, deux étoiles montantes de la chanson kabyle, mais aussi à l’interprétation de chansons de Matoub Lounès, par deux enfants. S’exprimant sur l’objectif de cette manifestation, M. Assad l’a situé dans le cadre du programme annuel du HCA visant à “promouvoir la culture de proximité, en allant dans l’Algérie profonde, pour relayer l’action institutionnelle sur le terrain, à travers un réseau de partenaires associatifs appelés à travailler en synergie pour accroître son efficacité”. A cet effet, le HCA, selon son responsable, prévoit d’organiser, en novembre prochain, un forum national des associations culturelles amazighes, devant regrouper des représentants de 914 associations activant en ce domaine, dans le but de “les outiller avec une culture de gestion de projets”, a indiqué M. Assad, qui a assuré de la disponibilité de son institution à “accompagner, financièrement et techniquement, toute association culturelle disposant d’un plan de charges visant à promouvoir la culture amazighe”.
 
Liberté 

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

December 2017
M T W T F S S
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31