OUVERTURE DE LA FÊTE DE L’OLIVIER

“Un évènement ancré dans les coutumes du village et de la région”

OUVERTURE DE LA FÊTE DE L’OLIVIER
“Un évènement ancré dans les coutumes du village et de la région”C’est une journée riche en couleurs et pleine de convivialité à laquelle ont eu droit les villageois d'Aït Zaïm tout comme  les visiteurs, qui ont afflué en grand nombre, à l’occasion de  l’ouverture de la Fête de l’olivier à Aït Zaïm,  dans la commune de Maâtkas.

Les organisateurs, qui ont mis toute leur volonté et leur énergie pour la préparation et la réussite de cet évènement, ont merveilleusement réussi leur pari. Cela n'a pas n’a pas échappé à l’œil de tous les présents à la cérémonie d’ouverture entre simples visiteurs et autorités locales dont le P/APW, M. Hocine Haroun, et le P/APC, M. Khermouche.

Ce fut le P/APW qui a ouvert officiellement les festivités. Il a, dans son allocution inaugurale, tenu à féliciter les organisateurs de l’association culturelle Tiguejdit et les villageois d’Aït Zaïm de tous les efforts fournis pour porter cette fête vers les hautes cimes. “Je suis très heureux de constater que les aides et les subventions que l’APW a consenties  pour l’association Tiguejdit ont été utilisées dans le très bon sens. La preuve en est la réussite et la richesse de cette fête. Cela ne peut me pousser qu’à féliciter et encourager cette association et les citoyens d’Aït Zaïm à continuer sur leur lancée”, dira-t-il. De son côté, le P/APC de Maâtkas a abondé dans le même sens tout en rassurant les organisateurs de compter toujours sur l’assistance de l’APC. Une grande variété d’olives et d’objets artisanaux a caractérisé le volet des expositions.

A côté de la riche collection de l’association Tiguejdit concernant les objets de poterie anciens, le matériel agricole traditionnel, les plats kabyles, les olives, l’huile et les sous-produits oléicoles. D’autres associations et artisans de la région et d’autres contrées du centre du pays ont exposé leurs produits comme la bijouterie, la robe kabyle, le tapis, les plantes médicinales, les outils de greffage et d’anciennes photos.

L’Institut technique de l’arboriculture fruitière de Sidi Aïch a marqué aussi sa présence avec des DVD et des CD de vulgarisation sur la gestion et l’amélioration de la production oléicole, alors que le poète et comédien, auteur d’ouvrages de poésie traduits dans plusieurs langues,  Ahcène Mariche, s’est illustré par une vente-dédicace de ses œuvres. Très touché par l’hospitalité affichée par le village et l’association organisatrice, il nous dira : “Sincèrement chapeau bas à tous le monde. C’est pour la troisième fois que je participe à la Fête de l’olivier et je repars toujours très satisfait. L’hospitalité de cette région est légendaire et l’organisation est parfaite. Toutes mes félicitations et mes encouragements aux organisateurs. Je reviendrai toujours avec un grand plaisir.”

Un air de joie a régné aussi le long de cette journée. Une troupe de troubadours arrosait les présents de très beaux airs du terroir au grand bonheur des visiteurs et au grand mérite de l’association Tiguejdit qui a su admirablement mêler toute l’importance que revêt le domaine  de l’oléiculture à une atmosphère de joie et de fête. Son dynamique président, M. Maâkni, visiblement comblé, nous a déclaré : “Merci à tous les jeunes organisateurs et citoyens de notre village et surtout aux visiteurs, la presse et les autorités qui nous ont honorés de leur présence et sans qui la fête n’aurait pas eu cette fière allure. Je remercie aussi le ministère de la culture, l’APW et l’APC pour leurs aides et subventions précieuses. Nous travaillerons toujours davantage pour être à la hauteur de cet évènement qui est maintenant ancré dans les coutumes du village et de la région.”

Liberté

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

December 2017
M T W T F S S
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31