À la mémoire de Mouloud Mammeri

Multiples activités à Tizi Ouzou

À la mémoire de Mouloud Mammeri
Multiples activités à Tizi OuzouÀ défaut d’un colloque national ou international à la mesure du talent et de la notoriété de l’écrivain, c’est une journée d’étude qu’organise la maison de la culture de Tizi Ouzou pour se rappeler de cet homme dont le nom s’affiche sur son fronton.

Le comité des activités culturelles de l’université qui porte aussi le nom de l’auteur de « La Colline oubliée » et l’association des enseignants de tamazight se sont joints à l’initiative. Celle-ci se déclinera aussi sous la forme d’une exposition autour de l’œuvre et de la vie de l’écrivain. D’autre part, il sera procédé au lancement du concours « le grand prix Mouloud Mammeri » et à la réalisation d’une fresque autour du thème du colloque par les élèves de l’école régionale des beaux arts d’Azazga. Demain débutent les travaux autour de « l’anthropologie dans l’œuvre de Mouloud Mammeri » dont il faut signaler la réédition par les éditions El Othmania de son essai « La mort absurde des Aztèques » paru en 1973 en introduction à la pièce de théâtre « Le Banquet ». Il était introuvable sur le marché contrairement à ses romans et ses études sur la poésie kabyle ou l’Ahellil du Gourara. Pourquoi nulle troupe n’a jamais songé à jouer « Le Banquet » pour perpétuer et rendre visible l’œuvre ? Les conférences d’universitaires se succéderont mercredi et jeudi. Les noms de certains intervenants sont connus. Les uns pour avoir étudié l’œuvre et d’autres pour avoir approché l’homme à l’exemple de Benkhemou Mustapha, cadre à Sonatrach et Abdenour Abdeslam. Le premier animera une table ronde le 27 février à 14 h 30 au petit théâtre de la maison de la culture en compagnie de Said Chemakh, enseignant universitaire connu pour ses recherches et écrits en langue amazighe. Les multiples approches des professeurs ou des jeunes qui préparent des magistères (Tidmint Nadia et Cherfioui Soraya) ou des doctorats (Mme Slimani Sara) permettront au public de connaître davantage le sens des recherches de cet homme disparu il y a presque un quart de siècle. Notons qu’un recueillement sur la tombe de l’écrivain à Taourirt Mimoun est prévu le 28 février. Sur place à Ath Yenni d’autres activités en hommage à Da El Mouloud sont programmées.

Horizons 

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

September 2017
M T W T F S S
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1