L’école de tamazight INAS :

Le fleuron des Berbères de Montréal

L’école de tamazight INAS :
Le fleuron des Berbères de MontréalDans une ambiance bon enfant, la fête de fin d’année scolaire 2012-2013 de l’école de tamazight INAS s’est déroulée cette année et pour la première en plein air, au parc Villeray, dans la journée du dimanche 9 juin 2013. Plusieurs centaines de personnes ont déferlé sur le parc et ont répondu  présents à l’invitation.

Un temps pour la gratitude et les remerciements

Comme à l’accoutumé, le président de l’école d’INAS, Merzouk Yacine, a pris la parole pour exprimer sa gratitude à toutes les personnes et les parties qui ont contribué à la réussite de l’événement. À cet effet, il présente et remercie les membres du conseil d’administration, la commission de communication et les enseignants d’INAS pour leur dévouement, les bénévoles pour leur implication et les sponsors pour leur générosité. Après une minute de silence sous « Aghuru » de Matoub Lounes, observée en mémoire aux victimes du combat pour la reconnaissance de langue et de la culture amazighes, les festivités ont commencé.   

Afin de clôturer l’année scolaire 2013 et prendre des vacances bien méritées, des prix  d’assiduité, de persévérance et d’excellence ont été remis en guise d’encouragement et de récompense aux élèves de l’école à la satisfaction des parents.

 La nature de concert avec INAS

Parmi les inquiétudes des organisateurs, le climat de la journée. En effet, des averses auraient découragé les familles à se présenter. En revanche, l’ensoleillement, qui était au rendez-vous, était une promesse de réussite. À ce propos, les organisateurs ont noté une affluence record de plus de 750 personnes. Les convives ont alors eu droit au méchoui, aux breuvages pour le repas et à un spectacle de musique kabyle animé par Moh Laid Deflaoui, Maasy, Salah et leurs musiciens, en après-midi. Le tout agrémenté par la danse kabyle des charmantes filles de la troupe Tafsut. Par ailleurs, les enfants, tout excités, n’ont pas moins profité du bain de soleil pendant toute la journée ou des jeux gonflables préparés pour l’occasion. Pour les moins jeunes, rien ne valait une partie de soccer que leurs enseignants leur ont organisée.    

INAS un creuset culturel qui transcende les différences

En effet, en plus de la table d’inscription de l’école, INAS a ouvert ses portes à quelques exposants notamment la maison d’édition Dialogue Nord-Sud et à l’Académie de Musique Kabylia qui ont mis en vente un livre-CD sur les comptines kabyles anciennes. Un travail de recherche qui  a puisé, entre autres, dans le livre d’A. Hanoteau. La porte était également ouverte à l’expression des animateurs de la culture, en l’occurrence, les organisateurs en soutien à la Fondation Matoub Lounes qui organise un hommage à Matoub Lounes qui aura lieu le 15 juin 2013 au Complexe Marie-Victorin où une quinzaine d’artistes environ interpréteront ses plus grands tubes. Ou encore, la participation citoyenne de la jeune Thinhinane Sebti à l’origine de l’initiative d’un tournoi de soccer, qui aura lieu le 29 juin, pour la collecte de fonds destinée aux enfants gravement malades de la Fondation Rêves d’Enfants.

Saliha Abdenbi 

 

La fête de fin d’année scolaire 2012-2013 de l’école de tamazight INAS de Montréal

  • A_DSC0052.jpg
  • INAS_DSC9876.jpg
  • TAFSUT_DSC9940.jpg
  • TAFSUT_DSC9954.jpg
  • _DSC0086.jpg
  • _DSC0099.jpg
  • _DSC0113.jpg
  • _DSC9870.jpg
  • _DSC9920.jpg

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

December 2017
M T W T F S S
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31