HOMMAGE À AKLI YAHYATHEN


La salle Atlas renoue avec les vedettes

HOMMAGE À AKLI YAHYATHEN
La salle Atlas renoue avec les vedettes«Chaque temps a sa génération de chanteurs et d'artistes.»

Akli Yahyathen, un des chantres de la chanson kabyle, en particulier, et algérienne de manière générale, sera honoré demain, à la salle Atlas de Bab El Oued à Alger.
Lounis Aït Menguellet et Farid Ferragui, seront de la partie pour l'accompagner en tant qu'amis de longue date et artistes de renommée qui apprécient Yahyathen, le chanteur de talent aux nombreuses chansons immortelles, à l'image de Ya El Menfi (L'exilé), Jahagh mazal dhamaziane (très adolescent loin des miens», Eradjla et autres.

Le chanteur chaâbi Nacer Mokdad et Amel Zen seront aussi parmi les invités d'Akli Yahyathen. «Chaque temps a sa génération de chanteurs et d'artistes», souligne l'homme qui sait écouter, parler et au savoir-vivre, selon l'inoubliable compagnon des défunts Allaoua Zerrouki, et Slimane Azem. Aït Menguellet ainsi que tant d'autres artistes ont marqué à jamais l'art et la culture algériennes dans toute leur dimension. Joint par téléphone, Farid Ferragui dira à propos: «C'est extraordinaire de reconnaître le parcours artistique de Akli Yahyathen qui a beaucoup donné pour la chanson algérienne. C'est un chant propre et vivant qui restera pour les générations à venir», dit-il. Ce qu'il y a de remarquable chez Akli Yahyathen, c'est la rationalité de ses chansons qui traitent de thèmes sociologiques de haut niveau. «Crois-moi bien. Je ne sais pas écrire mes nom et prénom. Mais c'est un don divin ou la résultante des souffrances de la vie que nous avons connue et vécue depuis», nous dira-t-il, avant d'ajouter: «Je me rappelle très bien que durant la période coloniale, nous, les Algériens, n'avions pas le droit de circuler dans la rue Didouche-Mourad ou dans d'autres boulevards à Alger», a-t-il lancé en essuyant ses larmes. Très imprégné de la chanson de l'immigration, la Révolution algérienne, la société, mais aussi la chanson d'amour au sens noble et élevé, Akli Yahyathen est d'une ouverture d'esprit et, modestie digne des grands artistes algériens. La meilleure reconnaissance pour tout artiste d'envergure, c'est avant tout le public qui l'accompagne durant de longues années. Qualifié d'homme au grand coeur, Farid Ferragui se produira en duo avec Akli Yahyathen dans au moins deux chansons. Soyons au rendez-vous des grands.

l'Expression 

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

September 2017
M T W T F S S
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1