Programme festif pour la célébration de l’an amazigh 2963 en France


Aït Menguellet et Djamel Allam à l’affiche pour la fête de Yennayer

Aït Menguellet et Djamel Allam à l’affiche pour la fête de YennayerLes feux d’artifice de la célébration de la nouvelle année 2013, sont à peine consumés que d’autres festivités sont au programme, notamment pour la célébration du Nouvel An amazigh, soit l’année 2963, le 12 janvier, non seulement en Algérie mais également en France. Dans cet esprit, les vedettes de la chanson kabyle Lounis Aït Menguellet et Djamel Allam animeront des galas de musique, à Paris et dans sa région, à l’occasion de Yennayer.

Le maître de la chanson kabyle Lounis Aït Menguellet se produira successivement à Soissons, dans l’Aisne, et Massy, en région parisienne, les 12 et 20 janvier, a indiqué à l’APS son coordinateur artistique, Farid Ouahmed.

 Pour plus de précisions, il a indiqué que le premier concert sera animé par l’auteur d’Asfru à 20 heures à Soissons, à l’invitation du Mail-Scène culturelle, un lieu de diffusion et un acteur majeur dans le dispositif culturel de la ville. Le second est prévu à Massy, dans le sud de Paris, à 13 heures, à l’initiative de «l’Association France-berbère». Ce dernier gala sera agrémenté par l’animation de la troupe de danse «Tilleli» et une exposition de l’artisanat et de l’art culinaire berbères. Par ailleurs, l’Association de Culture berbère (ACB) organise un événement festif à la même occasion, le 13 janvier de 13h à 18h, à la Salle Olympe de Gouges à Paris. Un grand spectacle-concert y est prévu, en présence notamment du chanteur Djamel Allam, de Nasredine Dalil et son orchestre, Idebbalen de Saïd Akhelfi et la troupe de danse de L’ACB.
 
Yennayer marque la naissance de l’année selon le calendrier solaire amazigh.  
C’est le premier Jour de l’An dans le calendrier agraire utilisé par les amazigh depuis l’Antiquité. Ce calendrier débute avec la victoire de Sheshonq 1er en Egypte, qui deviendra le 1er pharaon amazigh de la 22e dynastie pharaonique, 950 avant l’ère grégorienne, ce qui correspond à l’année 2963 du calendrier berbère. La célébration de Yennayer est également l’occasion de faire valoir l’héritage culturel amazigh, ainsi que les repères identitaires séculaires transmis de génération en génération, illustrant une véritable richesse du patrimoine algérien, dont la plus emblématique célébration est la perpétuation de la tradition de l’organisation du carnaval d’Ayred, dans la région de Beni Snouss à Tlemcen.    

La Tribune

 

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

November 2017
M T W T F S S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3