Des artistes en compétition au festival national de la chanson amazigh de Tamanrasset


Des artistes en compétition au festival 
national de la chanson amazigh de TamanrassetLa capitale de l’Aheggar vibrera, une semaine durant, au rythme de toutes les variantes de la chanson amazigh, avec les productions des participants et des invités de la cinquième édition du festival national de la musique et de la chanson amazigh.


Tamanrasset.
De notre envoyé spécial

Ce rendez-vous culturel annuel s’est ouvert, samedi, 22 décembre,  dans la ville de Tamanrasset qui s’est parée de ses plus beaux atours pour faire de cette manifestation un évènement grandiose.

D’ailleurs, cette année, le festival accueillera, outre la pléiade d’artistes participants aux concours, des chanteurs à la notoriété bien établie. Il s’agit, entre autre, de la diva de la chanson kabyle Nouara, Akli Yahiatene et  Akli D.

D’autres artistes de la région des Touaregs, des Aurès, de la vallée de  M’Zab, des Chenouis seront également de la partie lors de ce festival. On citera, à titre d’exemple, les groupes Aguennar, El Djorf de Tebessa, Iyourayen, Ithrane N’Ahaggar, Khezmati de M’zab.  Pour ce qui est du concours pour prétendre à décrocher les prix mis en jeu lors de cette édition, on note la présence des participants (15 groupes d’artistes)  venus des plusieurs régions du pays, comme  le groupe Azaris de Seddouk (Bejaia), Awal de Beni Ouarthilene (Sétif), Assikel de Djanet, Tattrit d’Adrar et Badi Mbarek d’In Guezzam.

L’association El Kahina de Batna et celle d’El Hillal de Khenchela représenteront, pour leur part,  la chanson chaouie. Le groupe Imerhane (Les amis) ont ouvert le bal de l’animation artistique de ce rendez-vous, avec  de superbes morceaux de musique moderne des touaregs qui  ont régalé un public nombreux à l’esplanade de la maison de la culture de Tamanraset.

La cinquième édition du festival de la musique et la chanson amazighes se veut également  une halte pour rendre un hommage appuyé à des artistes et des personnalités culturelles amazigh, à l’image de Samadat Cheikh, anciens président de l’association des amis de l’Ahaggar  décidé, en 2008, lors d’un accident de la circulation  

Une journée d’étude sur la poésie révolutionnaire amazigh sera aussi animée, en marge du festival, par des universitaires et des hommes de culture. Cette manifestation culturelle nationale sera clôturée le 27 décembre. D’ici là, les participants  tenteront de mettre à profit leur talent pour convaincre les membres du jury en vue de s’adjuger les premières places de ce rendez-vous.

La compétition s’annonce ainsi rude puisque  tous les artistes en lice disposent, selon les organisateurs, des aptitudes avérées dans la production artistique.

                                                                           
El watan

 

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

November 2017
M T W T F S S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3