“LA REINE DIHYA”, D’AZZEDINE TAGMOUNT


Un portrait de la “reine des Aurès”

“LA REINE DIHYA”, D’AZZEDINE TAGMOUNT
Un portrait de la “reine des Aurès”La reine Dihya est le titre du texte d’une pièce théâtrale que viennent de publier les éditions Tira. L’auteur, Azzedine Tagmount, évoque dans ce livre la lutte animée par Dihya (la Kahina pour les Arabes), la reine des Aurès, contre l’invasion arabo-musulmane dirigée par Hassan Ibn Noâman, au début du VIIIe siècle. L’ouvrage esquisse un portrait fidèle du modèle.
La grande héroïne des Aurès, dont les qualités exceptionnelles, le caractère bien trempé et les convictions bien ancrées ont élevé au rang d’emblème de l’âme du peuple amazigh et de son éternelle résistance à la conquête étrangère. La progression dramatique de la pièce donne au texte l’empreinte d’une œuvre digne des anciennes tragédies grecques. La reine berbère est présentée comme un personnage qui, jusqu’à la mort, assume son destin sans fléchir. Le style de bonne facture, claire et limpide, rend la lecture aisée et captivante. L’auteur, un retraité de l'éducation, a déjà publié trois ouvrages, notamment un dictionnaire trilingue kabyle-français-arabe, un roman sur Arezki Oulbachir intitulé Arezki Oulbachir ou l’itinéraire d’un juste, et un livre qui traite de l’histoire de l’Afrique du Nord intitulé La Résistance de l’Afrique du Nord à la conquête arabe.

Liberté 

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

October 2017
M T W T F S S
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5