Azazga (Tizi Ouzou)

 

Pétition pour que la maison de la culture porte le nom de Mohia

Muhend U Yahia, dit Mohia.Une pétition vient d’être lancée par un collectif d’artistes, de journalistes et autres intellectuels pour que la maison de la culture d’Azazga (wilaya de Tizi Ouzou) porte le nom du poète et dramaturge algérien d’expression kabyle, Muhend U Yahia, dit Mohia.


Le communiqué : «La maison de la culture d’Azazga va bientôt voir le jour. Un combat de longue haleine qui a enfin abouti à la consécration de cette ville phare de la Kabylie qui, de tout temps, a connu une effervescence et une prolixité artistiques et culturelles indéniables. Mais cet acquis ne sera complet qu’une fois que cette institution culturelle portera le nom de Mohia. Muhend U Yahia, dit Mohia, est, comme on le sait, l’un des plus grands dramaturges, poètes et adaptateurs qu’ait connus l’Algérie. Il est né à Azazga qu’il a, par la suite, évoquée à plusieurs reprises dans son œuvre (souvenons-nous du mythique Cheikh  Ahechraruf et de sa mésaventure au souk de cette ville). Mohia a bâti pour la culture kabyle un édifice imposant tant sur le plan linguistique et culturel que moderniste et universel.

C’est grâce à lui que nos jeunes ont à présent le moyen rêvé de sauvegarder leur langue, de la prémunir contre toute hybridation ou manipulation idéologique. C’est lui qui nous a ouvert une large fenêtre sur le patrimoine culturel universel qu’il a savamment adapté dans son théâtre et ses écrits, révélant ainsi la modernité insoupçonnée de notre langue et son incroyable richesse. C’est donc tout naturellement que doit lui revenir la primauté dans la baptisation de la maison de la culture d’Azazga. Nous, signataires de cette pétition, pensons sincèrement que c’est là une occasion précieuse de rendre hommage à ce grand homme qui n’a pas encore eu les honneurs qu’il mérite. Nous nous devons aujourd’hui de donner son nom à cet édifice culturel tant attendu car ce sera une reconnaissance, quoique infime, de ce génie hors pair qui a tant donné pour la culture algérienne.

La maison de la culture Mohia d’Azazga, c’est aujourd’hui notre devoir à tous. Ne ratons pas cette occasion de consacrer une aussi grande figure de la poésie et du théâtre algériens.».


EL WATAN

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

October 2017
M T W T F S S
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5