Nouvel album de Cheikh Sidi Bemol


Poésie, humour et réalisme

TIKJDACréation : Le dernier opus de Cheikh Sidi Bemol, de son vrai nom Hocine Boukella, est dans les bacs.

Sorti aux éditions Belda Diffusion, l’album, une création musicale, a pour titre Paris-Alger-Bouzeguène, et se démarque des précédents albums. Ses nouvelles compositions sont un concentré de sons festifs, étonnants et généreux, mêlant différents accents : gnawi, chaâbi, rock, blues, celte. Le tout se confondant dans des phrasées colorées et éclectiques.
Le voyage musical se fait à travers diverses influences et intonations, mais aussi différents registres linguistiques que l’artiste utilise dans ses chansons. A l’arabe dialectal s’associent le kabyle, le français et même l’anglais. Le tout se dit dans un langage certes composé, mais clair et sobre.

Pour ce qui est des textes, Cheikh Sidi Bemol, comme à son habitude, reste fidèle à son engagement : les textes, tour à tour poétiques et nostalgiques, sont critiques ou encore humoristiques, et dans chacune de ses chansons, il dépeint la société, non pas avec agressivité ou ressentiment, mais avec tendresse et sur un ton lucide.

Cheikh Sidi Bémol, qui nous fait voyager en musique de la Bretagne à la Kabylie, de l'Irlande au Sahara, se veut pertinent et naturel dans l’interprétation sans emphase ni complaisance.Des chansons comme Oussan, Swa-Swa, Tchina, Bouzeguène ou encore Magali & Moqra illustrent l’imaginaire musical de Cheikh Sidi Bémol et son esprit créatif, marqué par autant de vigueur que de couleurs. Chaque chanson est déclinée selon un ou plusieurs modes : chaâbi, celte, kabyle, ou, bien sûr, sur un air de blues. Par ce nouvel album composé d’une dizaine de chansons, Cheikh Sidi Bemol, surprenant par son originalité comme par sa simplicité, a mis, comme par habitude, l’accent sur la recherche rythmique et sonore, harmonique et mélodique, et par ce travail musical profond et substantiel, l’artiste, faisant preuve d’une imagination spécifiquement créatrice, développe, d’une chanson à l’autre, et tout au long de son inspiration, un langage musical approprié à sa sensibilité perceptible d’un morceau à l’autre. Sa musique, commode et ample, est instantanée, brève et franche.

C’est une musique fusion, surprenante autant par sa richesse que par sa diversité. Elle est à mi-chemin entre tradition – ou folklore – et modernité. Cheikh Sidi Bemol, qui imagine et compose une musique fluide, imagée, parfois mélancolique, mais point sombre ou triste, est plus qu’un chanteur. C’est un compositeur qui a une discographie et un répertoire riche en sonorités et en accents. Fort de son succès, et cela depuis 1998, Cheikh Sidi Bemol reste égal à lui-même. Son principal souci est la recherche. Cela apparaît dans chacun de ses albums, notamment le dernier. Effectivement, Cheikh Sidi Bemol se passionne pour la musique, et surtout pour la recherche musicale : il continue, d’une expérience à l’autre, d’une aventure à l’autre, à explorer les différentes pistes susceptibles d’aboutir à des créations exceptionnelles et imaginatives. Et aussi poétiques.

InfoSoir

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

December 2017
M T W T F S S
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31