PARUTION DE L’ALBUM “NAGE DANS TA MER”, DU CARICATURISTE HIC

Talent, intelligence et brin de folie

PARUTION DE L’ALBUM “NAGE DANS TA MER”, DU CARICATURISTE HIC Satirique et mordant, le dessinateur de presse Hic, qui sévit du dimanche au vendredi au Soir d’Algérie, avec des caricatures à la fois humoristiques, amères et bien trempées dans l’actualité, vient de publier chez Dalimen son premier recueil de près de 300 caricatures, intitulé Nage dans ta mer.

Nage dans ta mer est un album de 196 pages, préfacé par Sid Ahmed Semiane, alias SAS, et qui s’articule autour de quatre volets : des caricatures parues au cours de l’année 2006, d’autres en 2007 et 2008, ainsi qu’un dernier volet inédit —une sorte d’hommage — intitulé Ceux qui ne liront jamais ce recueil. Dans la préface de SAS, on peut y lire : “Hic recréé le monde à son image, chaque matin. Il le façonne, ce monde. Il le pétrit. Le réduit. Le grossit. Le dégrossit. Le construit. Le déconstruit (…) Hicham ne raconte pas la mal-vie d’un peuple. C’est trop facile. Il va au-delà. Il raconte le mal-être d’une société.” En effet, Hic reprend l’actualité et l’exploite à sa manière. En fait, il ne peut s’extraire de l’actualité ; elle nourrit son imagination et parfois même l’use.

Hic est comme une sorte de sentinelle, de conscience, qui observe avec acuité le monde qui nous entoure et les problèmes dans lesquels se débattent les hommes. Rien ne lui échappe, le monde est sous son contrôle. Son crayon dessine des réalités souvent amères, parfois drôles, colorées et touchantes. Hic est partout, de l’Algérie – sa première source d’inspiration, à la France, en passant par la Palestine, l’Irak, l’Afghanistan, les États-Unis. Tout ceux qui font parler d’eux sont analysés, décortiqués et dessinés. Et les trois dernières années qui se sont écoulées ont été riches en rebondissements. Parmi ces évènements, citons entre autre l’élection du Président américain, Barack Obama, le conflit inter-palestinien entre le Fatah et le Hamas, la guerre du Liban de 2006, le 5 octobre 1988, la Coupe du monde, les femmes, la violence, etc. Mais chacun d’entre nous a une “obsession récurrente”, un thème qui revient à chaque fois. Pour Hic, c’est les Harragas, et la couverture de l’album, Nage dans ta mer, l’illustre parfaitement. En fait, les harragas sont une thématique intéressante, largement exploitée par tous les domaines de l’art, et récurrente dans les caricatures de Hic, car comme le dit si bien SAS dans sa préface : “Nous sommes tous des harragas”.

Nous fuyons certainement quelque chose et en même temps, nous recherchons tous quelque chose. La dernière partie de l’ouvrage, intitulée “Ceux qui ne liront jamais ce recueil” est un hommage à des grands noms de l’art qui ont quitté ce monde mais qui continuent à l’influencer, notamment le célèbre bédéiste Sid-Ali Melouah, le journaliste Hamid Kechad, le syndicaliste Redouane Osmane, le journaliste et éditorialiste Abderrahman Mahmoudi, le grand écrivain Alexandre Soljenitsyne, le très grand poète palestinien Mahmoud Darwish, le cinéaste Youssef Chahine, ou encore Yves Saint-Laurent et le mime Marceau. Par ailleurs, ce recueil est classé par année et non par thème. Ce qui trouble parfois la compréhension. De plus, il n’y a aucune légende, aucune date et aucune explication concernant le contexte de production de ces caricatures. Cependant, l’album Nage dans ta mer, montre le très grand talent de Hic, et met en valeur son intelligence, sa perspicacité et sa folie. Notons que Hic signera son album, Nage dans ta mer, le 28 août prochain à la librairie Point-virgule de Chéraga.

Sara Kharfi


*Nage dans ta mer, du Hic, recueil de caricatures, 196 pages, éditions Dalimen, Alger, disponible en librairie à partir du 29 août 2009

LIBERTÉ

 

Vous devez être connecté pour poster des commentaires

Identification

Agenda

October 2017
M T W T F S S
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5